LA PRESIDENTE DE TRANSITION AURAIT EVACUE SES VOITURES A DOUALA AU CAMEROUN

Publié le par TAKA PARLER

CATHERINE SAMBA-PANZA
CATHERINE SAMBA-PANZA

​La fin de règne approche à pas de géant, tout le monde veut quitter le navire. Ceux qui se reprochent quelque chose tentent vainement de sauver les meubles. La parole de Dieu a été formelle << il y'a un temps pour tout >>, le temps de la souffrance du peuple et certainement celui de leur liberté. De sources concordantes, la présidente de la Transition sentant la fin venir a évacué ses enfants comme pour les mettre à l'abri et aurait également évacué ses voitures et meubles meublants de ses nombreuses propriétés vers sa résidence secondaire qui se situerait à DOUALA au Cameroun.

Une autre mesure prise par son conseiller personnel qui n'est rien d'autre que son fils serait de fouiller systématiquement tous les chauffeurs de la présidente de Transition au motif qu'ils seraient tous YAKOMAS. En référence à la prise de position de DESIRE KOLINGBA sur les fraudes massives répertoriées au niveau de la chaine de collecte des données électorales. La cohabitation sera difficile d'autant plus que DESIRE KOLINGBA serait reparti dans la maison mythique de son feu père à OUANGO.

Cela veut dire à quelques encablures du logement officiel de la présidente de Transition. Autres faits à souligner, la présidente de Transition aurait demandé à l'assurance ou elle avait travaillé d'assurer son logement à hauteur de deux milliards de FCFA, l'assurance a naturellement conclu que la somme serait énorme mais la Dame Cathy serait encore en pourparlers pour convaincre les assureurs. Toutes ces précautions sont elles prises en connaissance de cause ?

L'heure du bilan est arrivée, tous ceux qui se reprochent de quelque chose prennent la fuite ou tentent de protéger leurs maisons pour d'éventuelles représailles. Mais dommage, le peuple Centrafricain a changé et refuse de se livrer aux actes crapuleux, la justice fera son travail. La nouvelle cohabitation nous dit-on se révèlera périlleuse pour la présidente de Transition et le candidat contestataire qui serait désormais à OUANGO. En attendant la décision de la cour constitutionnelle , nous vous prions de bien vouloir suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA REDACTION DE TAKA PARLER

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

DANSIO 23/01/2016 09:51

Okey

zingo 21/01/2016 22:03

un audit de la Transition est nécessaire. Les passations de service doivent se faire en bonne et due forme. Les véhicules et autres sont des biens de l'Etat.