INFOZEM PERSPECTIVES REFORMÉES DE LA NOUVELLE RÉPUBLIQUE.

Publié le par TAKA PARLER

ZEM
ZEM

Je ne saurai comment me permettre de vous illustrer combien ce pays va être développé d'une manière exponentielle....
Oui, il a fallut endurer ce que nous avions subit dans notre propre chaire, avant de connaître le succès.

Combien on nous a traité de poubelle, de vaut rien, de cannibale, d'idiot, d'anathème...
Nous étions aux yeux de l'opinion étrangère comme des balayures du monde.
Les médias internationaux ont fait du profit sur nous, nous étions devenus un fond de commerce pour plusieurs institutions internationales.
On nous a humilié, ballotté, manipulé, rejeté, critiqué...
Mais on a tenu comme les juifs; on n'a gardé patience; on s'est serré les doigts et les orteils pour tenir le cap.

Dans ces moments de souffrance, une mentalité est née, elle s'appelle, ''la maturité''. C'est-elle qui nous a guidé jusqu'à actuellement.
Elle nous a permis de manifester notre volonté en tant que peuple responsable.
On n'a aussi appris ''le sens du devoir''.
Chacun désormais, veillera sur son frère car nous sommes issus d'une même nation.
On pardonne les fils rebelles, qui dans leurs soifs du pouvoir et méchanceté, ont trahit il n'y a pas longtemps, la devise qui nous unie, à savoir : Unité-Dignité-Travail.
C'est ici le sens du devoir du Yémbéléwoodien.
Alors, vis-à-vis de ceux qui nous regardent et de l'opinion internationale, nous réfutons toutes injures ou actes de haine et les manipulations, à l'égard des 2 candidats passés au 2nd Tour car officiellement, ils ont mérité.

Si l'un arrive à remporter cette course de vitesse, nous nous alignerons derrière lui, sous la suprématie observatrice de la Constitution.
Au nom de l'Unité, nous accepterons de vivre avec tout le monde, si et seulement si, chacun respecte la constitution et la loi.
Au nom de la Dignité, nous briserons les frontières qui nous séparaient et qui nous ont égaré trop longtemps, avec nous-mêmes et les étrangers.
Au nom du Travail, chaque filles et fils doit mériter la place qui lui revient de droit.
Diplôme ou sans diplôme, donnons l'opportunité à chacun de trouver quelque chose à faire en positif dans ce beau pays qui pour nous, est un héritage sacré.

Jusque-là, je crois fermement à la ''Renaissance'' de notre pays. Et c'est maintenant!
Fin de citation et que Dieu nous aide profondément.

Ééh moyo, je peux écrire le discours du futur Coq de Yémbélé-yémbélé dêh! Mdrrr

Fabien Zem, le très très jeune Chroniqueur et Humoriste de Yémbéléwood

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article