DOLOGELE ET TOUADERA, DEUX HOMMES QUE TOUT OPPOSE MAIS LA RÉPUBLIQUE UNIT

Publié le par TAKA PARLER

DOLOGUELE/ TOUADERA
DOLOGUELE/ TOUADERA

À l'issue de ces foutues élections groupées de Décembre 2015 , 30 candidats étaient en lice. Aujourd'hui, à la suite des résultats deux candidats iront au 2e tour. Il s'agit de Monsieurs ANICET GEORGE DOLOGUELE du parti de L'Union pour le Renouveau Centrafricain ( URCA ) et FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA candidat indépendant, tous les 2 anciens Premiers Ministres .

QUI EST ANICET GEORGE DOLOGUELE ?

Ancien élève du petit séminaire de Berberati et du lycée Jean Bédel Bokassa de Bangui (République Centrafricaine) Il étudie successivement à l'Université de Bangui, puis à l'Université de Bordeaux (France) et obtient un DESS en Gestion des entreprises en 1981 et un DEA en Economie en 1982.

CARRIÈRE POLITIQUE

En 1997, il a été nommé ministre des Finances et du Budget du Gouvernement d’Action pour la Défense de la Démocratie (GADD) dirigé par Michel Gbézéra-Bria. Il lui succède au poste de Premier ministre en janvier 1999 tout en conservant les fonctions de Ministre de l'Économie, des Finances, du Plan et de la Coopération Internationale. Il est reconduit au poste de Premier Ministre en octobre 1999, après les élections présidentielles qu'il organise avec succès. il quitte le Gouvernement le 1er Avril 2001. Le 25 Octobre 2013, à l’issue d’une assemblée générale constitutive réunie à Bangui, il fonde un nouveau parti politique : l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA), dont il est le Président. Son objectif est de participer aux échéances électorales de Décembre 2015.

CARRIÈRE PROFESSIONNELLE

Après des études d'économie et de gestion à l’Université de Bordeaux, il passe le concours de la Banque des États d’Afrique Centrale (BEAC) et intègre son Centre de Formation à Yaoundé. Il est admis dans les effectifs de la BEAC en septembre 1983 et occupe les fonctions d'Inspecteur, chef de mission. En 1991 il est nommé Délégué du Gouverneur et Représentant de la BEAC auprès de la France et de l’Union Européenne. Il repartira au siège en juillet 1994 comme Directeur des Relations Financières Extérieures, puis en 1995 Directeur de l'Organisation et de l'Informatique. Après avoir dirigé le gouvernement centrafricain, il est réintégré dans les effectifs de la BEAC et se voit confier les responsabilités de Directeur National pour la République Centrafricaine. En septembre 2001, les chefs d’État de la CEMAC, le nomment Président de la Banque de développement des Etats de l'Afrique Centrale (BDEAC), fonctions qu’il occupera jusqu’en février 2010. En Mai 2012, il créé AfriPartners International Consulting un cabinet de consultants dont il est le Président et qui a son siège social à Paris.

SES RÉALISATIONS

De lui, nous enregistrons la signature d'un programme avec le FMI et la Banque Mondiale qui consolidera la politique d'ajustement structurelle que nous connaissons la suite; Retour de FMI après 9 ans d'absence en Centrafrique. La création du Comité de Trésorerie, de la modernisation et réhabilitation de la Primature par une société Camerounaise après appel d'offre; la négociation du contrat de l'hôtel Ledger Palace, le rajeunissement de l'administration avec 1000 fonctionnaires précisément la douane; de la BDEAC, nous retiendrons, la rénovation et ré équipement du bâtiment de la banque, de la réorganisation du personnel et surtout de l'affaire Madoff sur le scandale financier. Que nous reviendrons largement dessus dans nos prochaines parutions. Il a contribué à l'assainissement des finances publiques. Considéré comme la cheville ouvrière de la stabilisation de la BDEAC.

QUI EST FAUSTIN ARCHANGE TOUADERA ?

Faustin Archange Touadéra, né le 21 Avril 1957 à Bangui, est un homme politique Centrafricain . Il est nommé Premier ministre le 22 janvier 2008 par le président François Bozize à la suite de la démission d'Elie Doté. Auparavant, Touadéra était recteur de l'Université de Bangui. Il est diplômé de l'Université de Lille 1 et de l'Université de Yaoundé.

Il démissionne de ses fonctions de Premier ministre le 12 Janvier 2013. Il est remplacé le 17 Janvier 2013 par Nicolas Tiangaye, qui constitue le 3 février 2013 un cabinet d'Union nationale.

SES RÉALISATIONS

Homme intègre, discret, modeste qui a été un grand artisan des réformes en Centrafrique et se présente comme candidat indépendant. De son passage à la Primature, nous enregistrons la réforme sur la Bancarisation de tous les fonctionnaires Centrafricains, le système de crédits scolaires avant la rentrée scolaire; le Guichet unique pour la création des entreprises, le renforcement de la sécurité et de la consolidation de la paix, la stabilisation macro économique, la reconstruction des infrastructures de base et la relance des secteurs productifs sociaux, le développement des infrastructures routières ( tronçons Bouar-Garoua-Boulaï ; Bouar-Fambele-Baboua- Baoro); développement du secteur de l'énergie ( deux usines hydroélectriques - réhabilitation de Boali 3- etc.) Alimentation en eau potable et de trois chefs lieux de préfectures et des zones rurales- ; Développement des télécommunications et NTIC ( Agence de régulation; projet de Régional de Réseau à Fibre Optique- Développement de services publics de bases; développement du sous- secteur habitat; Construction des écoles de trois bâtiments dans la préfecture de Vakaga d'un complexe scolaire de six classes et 3 bureaux , 4 écoles a été équipées de 5.590 meubles scolaires; formation de 450 enseignants qualifiés de fondamental 1 Et 850 enseignants de fondamental 1 ; recyclage des enseignants fonctionnaires, des maîtres-parents ; Dotation des établissements scolaires de 4625 manuels de lecture et 4625 manuels de mathématiques, de 5680 kits pédagogiques, 540 nouvelles salles de classe sont construites et équipées sur 513 prévues 410 salles réhabilitées et équipées sur 417, 160 blocs de latrines réalisés.; construit 3 Lycée à Bouar- Mbaïki - Bambari; Contruit un Institut polytechnique avec le Maroc - Construit un polytechnique avec le Vietnam et à Construit 4 Lycées à Bossangoa-Berberati-Bangassou et Sibut sur financement de l'Inde. Et envisage de recruter 3000 enseignants qualifiés sur les ressources de l'Etat.

Nous vous avons présenté les deux Hommes qui concourent à la plus haute fonction de l'Etat, en attendant que le meilleur gagne, nous vous invitons humblement à suivre nos regards, vous constaterez que nous sommes froids. Affaire à suivre !!!

LA REDACTION DE TAKA PARLER NEWS

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZAWA 07/01/2016 22:16

Bravo et Félicitations aux Champions Challengers. Vous méritez le suffrage des Centrafricains. Il revient à vos de nos sortir de ce trou! Vive le peuple Centrafricain! C'est sa victoire!