CENTRAFRIQUE:KERRY RECOMMANDE AUX ADVERSAIRES DE MAINTENIR LE MEME ESPRIT AU SECOND TOUR DE LA PRESIDENTIELLE

Publié le par TAKA PARLER

John Kerry
John Kerry

Le secrétaire d'Etat américain déclare dans un communiqué que la conduite pacifique et le taux de participation au premier tour des élections présidentielle et législatives en Centrafrique sont des signes de la volonté d’un nouveau départ voulu par les Centrafricains

Pour John Kerry, les Centrafricains ont prouvé qu’ils veulent un avenir basé sur la gouvernance démocratique et libéré de violence et de l’instabilité qui ont dévasté le pays depuis longtemps.
"Comme la République centrafricaine se dirige vers le second tour des élections dans les prochaines semaines, nous réitérons notre désir de voir cet esprit de paix, de tolérance, et de liberté d’expression", soutient M. Kerry.

"Et, nous exhortons vivement toutes les parties et leurs partisans à régler pacifiquement les différends… par le système juridique", souligne Kerry, faisant référence aux résultats du premier tour publiés jeudi, selon lesquels deux anciens Premiers ministres, Anicet Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, sont arrivés en tête et doivent s’affronter à un second tour le 31 janvier.

Pour Kerry, ces élections sont une opportunité historique pour les Centrafricains de construire un avenir solidaire, prospère et démocratique pour leur pays et d'établir un gouvernement qui reflète la riche diversité géographique, ethnique et religieuse du pays.

"Dans cet effort, ils trouveront un partisan indéfectible aux États-Unis", promet M. Kerry.

VOA

Publié dans Actualité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

tingawa 20/01/2016 10:07

Voila un message que les centrafricains dans leur majorité veulent entendre. Un appel à la responsabilité de nos hommes politiques plutôt qu'à la gesticulation comme l'a fait récemment le parti socialiste français.

MAWA 19/01/2016 20:15

Un patron des pilleurs. Depuis plusieurs années ils sont installés dans le Pays pour capturer KONY. Ce dernier ne s'est jamais mieux porté depuis cette installation. Centrafricains, vous refusez d'ouvrir les yeux, vous avez instituez en norme la prédation, la corruption, le mensonge, la haine tribale...
Entre temps, les étrangers se régalent en pillant sans vergogne notre Pays, et viennent après nous donner des leçons...
C'est triste...

tingawa 20/01/2016 10:29

Pilleurs! oui peut être... Mais d'autres pillent à grande échelle depuis 50 ans.. Justement pour éviter ces pilleurs, il nous faut des hommes politique responsables qui se soucient d'avantage des besoins du peuple que de leur nombril. Les centrafricains doivent ouvrir les yeux pour identifier ces hommes politique qui sont les véritables responsables de la venue de ces "étrangers pilleurs" et les mettre désormais hors état de nuire.