APPEL A LA MOBILISATION

Publié le par TAKA PARLER

Simon Alalengbi
Simon Alalengbi



Le premier tour des élections groupées (présidentielles et législatives) s’est déroulé dans le
calme et la sérénité. Nombreux sont les électeurs qui ont porté leur choix sur les valeurs
défendues par les candidats du rassemblement démocratique centrafricain.
Dans le cadre des législatives, beaucoup de candidats sont en phase de l’emporter dès le
premier tour. D’autres seront en ballotage favorable. Certains malheureusement ne seront pas
Nous voulons déjà féliciter les électeurs et aussi toutes celles et ceux qui ont portés haut nos
valeurs devant nos compatriotes.
Quelque soit l’issue des recours auprès de la cour constitutionnelle, le Rassemblement
Démocratique Centrafricain est appelé à renaître dans le paysage politique de notre pays
autour des valeurs de paix, de tolérance et du respect de la démocratie qui le caractérise.
Nous lançons ici un vibrant appel à tous et en premier lieu au président Désiré Nzanga
KOLINGBA, de garder mobilisés nos militants et nos électeurs en vu du 2ème tour.
La posture MODEREE ET APAISEE du président Désiré Nzanga Kolingba affichée durant la
campagne du premier tour devrait trancher aujourd’hui avec les différentes déclarations
« légitimes » des uns et des autres (A.F.D.T, M.L.P.C,) car telle aurait été l’attitude du
président fondateur ANDRE KOLINGBA homme de paix en pareille situation.
Le peuple a soif de message de paix. Le peuple aspire à la sérénité et à la quiétude et demande
aujourd’hui à ses dirigeants de lui faire l’économie d’une nouvelle crise.
Le RDC du président KOLINGBA doit être porteur de ce message et le moment venu se
positionner du côté du peuple.


« Le peuple d’abord !!!!!! »

Simon Alalengbi

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

ZANGHA 18/01/2016 09:34

Cette mobilisation est une provocation d'autant plus que vous êtes prêts à traverser vers votre seconde patrie. Votre habitude de vote est ethnique et c'est ce que vous pouvez faire comme plein. Fichez nous le camp. Pesez à vos enfants et familles, ceux qui vous mobilisent sont prêts à quitter le pays. A vous d'en apprécier à temps.

tingawa 13/01/2016 01:14

" mieux vaut une mauvaise élection plutôt qu'une transition chancelante!" ; "allons seulement!" dixit qui vous voulez.
Démission du vice président d'abord et du président de l'ANE? "allons seulement!". Bizarre prolongation de 3 jours? "allons seulement!"...
Donner aujourd'hui l'air de découvrir les insuffisances de l'ANE au point de demander l’arrêt du processus électoral, la recompte une à une des voix, la révision du taux de participation, l'inspection minutieuse du système d'informatisation de l'ANE et quoi encore!!!!! Alors que l'ANE n'a cesser de pleurnicher pour le manque de moyens, de temps, problèmes de formation des agents et j'en passe pour n'obtenir comme réponse: "allons seulement!!!" Franchement, il faut arrêter de se moquer du peuple. Attention, hommes politiques, le peuple centrafricain est un peuple épris de paix. Cependant ceux qui ont essayé de le pousser dans le dernier retranchement ont tous regrettés. Plutôt que de finir en héros, vous prendrez comme les autres le chemin des oubliettes...

GREKANDA 12/01/2016 13:43

C'est au nom de cette posture que André KOLINGBA a remis le pouvoir à un aventurier et démagogue comme PATASSE en 2013 et la conséquence a été pour nous cadres et membres du parti l'exile en RDC et au Congo dont beaucoup d'entre nous ne sont jamais revenus. Beaucoup de nos maisons et biens ont été vandalisés. Au fait vous rouler pour qui ? Qui vous a payé pour venir nous raconter ces contrevérités ? Nous ne sommes plus des dupes et nous savons défendre nos intérêts quand il le faut. Garder votre nonchalance pour vous. Nous ne sommes pas venu accompagner les autres.

tingawa 13/01/2016 01:13

Votre réaction monsieur GREKANDA à cet article pourtant plein de bon sens rend triste. Vous parlez de contre vérité mais c'est vous qui êtes dans le mensonge!
Kolingba (paix à son ame) n'a pas remis le pouvoir à PATASSE en 2013, il a perdu les élections.C'est à dire le peuple souverain a choisi de lui retirer le pouvoir et le confier à PATASSE.
Kolingba l'a accepté et voila ce qui le rend GRAND aujourd'hui.
Si vous n'avez pas encore compris que la politique avant d'être une affaire d'intérêts égoïstes est d'abord une question de VISION, alors vous n'avez rien à faire en politique, rien à faire au RDC. Si vous êtes (ou avez été) cadre du parti, souvenez vous que la souffrance endurer par MANDELA pendant 27 ans ne lui a pas fait perdre la fidélité à sa vision. Souvenez vous encore du fable de la fontaine " en voulant trop gagner on risque de tout perdre!"
Apprenez à écouter les autres que de vous fier à votre arrogance.