SOUTIENS POLITIQUES A ANICET GEORGES DOLOGUELE GAGE DE PAIX

Publié le par TAKA PARLER

ANICET GEORGES DOLOGUELE
ANICET GEORGES DOLOGUELE

Les compatriotes mesurent depuis ces derniers temps le pouvoir fédérateur de la stratégie de pacification politique du pays mise en œuvre par le Candidat N°1 Anicet Georges DOLOGUELE.

Après les formations MOUNI, PLD et le PAD, voici que le KNK, faute de candidat à l’élection présidentielle apporte un soutien sans ambiguïté au candidat de l’URCA.

Ces différents soutiens s’inscrivent dans une démarche républicaine pour la reconquête de la Paix par les Centrafricains.

Ils traduisent une adhésion des acteurs incontournables de la vie politique aux priorités reconstruction du Candidat N°1 Anicet Georges DOLOGUELE. Tout ceci sans compromission.

Nous sommes tous fatigués par la misère qui alimente la guerre.

Nos parents ne reprendront le chemin des champs, que si toutes les composantes du pays se mettent d’accord sur le but commun qu’est le développement économique du Pays.

Un élan unitaire sans exclusif est en marche. D’autres adhésions sont à venir, car unis nous serons plus forts face à la fatalité, à l’exclusion, à la misère et à l’injustice.

La prise de conscience prônée par tous est en marche. Ne cédons pas aux pensées sectaires prônées par ceux qui font cavalier seul.

Le Candidat N°1 Anicet Georges DOLOGUELE nous invite tous à dépasser nos clivages, et à mettre l’intérêt supérieur de la Nation au cœur de ces élections.

Toutes les bonnes volontés seront mises à contribution dans la stratégie de pacification proposée par le Candidat de l’Union pour le Renouveau Centrafricain (URCA).

Dépassons les querelles de personnes, car l’avenir du pays ne se joue pas sur des intérêts partisans.

Le Candidat N°1 Anicet Georges DOLOGUELE nous invite tous à amplifier, le 27 décembre 2015, cet élan unitaire pour redonner à notre pays ses lettres de noblesse.

Wilfriedo Mescheba

Direction Nationale de Campagne d’Anicet Georges DOLOGUELE

Conseiller en charge du Projet Présidentiel




Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

NADE Berty 24/12/2015 11:46

Franchement je ne pense pas pour ma part que c'est ce monsieur qui fera quoi que ce soit pour notre pays car nous connaissons son bilan en tant que Premier Ministre du feu Président Patassé.
Ce monsieur non seulement est un tribaliste hors-pair mais s'est beaucoup enrichi sur le dos de l'état alors que le peuple vautrait dans une misère noire.
Il est surnommé 10% à dessein car ce dernier à un goût de lucre excessif et ne pensera s'il arrivait aux affaires prioritairement qu'à ses intérêts propres et à ceux de sa famille .
Savez vous au moins qu'il a acquis plein d'immeubles à Bangui précisément dans les parages de l'ambassade des USA lors de son passage à la primature dont le pays n'a rien tiré?
Ne perdez pas de vue en plus de ce qui précède qu'il nous fera envahir par des camerounais car il a des gros intérêts avec le cameroun voisin pour y avoir été longtemps au siège de la BEAC.
A ce propos l'exemple de la vente de l'ex banque UBAC au camerounais Fotso est assez édifiant En contre partie de cette au sieur Fotso, Dologuélé détient de grosses actions dans cette banque..
Arrêtez par ailleurs de nous faire croire qu'il est rassembleur vous basant sur un accord contre-nature guidé par des objectifs ténébreux avec le KNK de Bozizé.la logique aurait voulu ce parti soutienne la candidature de Touadéra qui est longtemps resté Pm de Yangouvounda.
Entre autres motivations de cet accord , le retour de l'ex chef d'état au bercail. Cela démontre amplement la dangerosité de Dologuélé qui ce faisant, prouve qu'il est prêt à pactiser avec le diable pour conquérir le pouvoir car il est sans ignorer que la place de Bozizé pour des faits que la mémoire collective n'est pas prête d'oublier est une geôle de Ngaraba ou de la CPI...

TARARA 24/12/2015 11:26

Le KNK en dérive vient de sceller son destin avec l'un des candidats le plus sulfureux de la galaxie qui traine derrière lui de nombreuses casseroles. En effet, ce candidat qui se dit vierge et nouveau n'en est pas. Il porte la marque de l'affaire des 300 milliards de la Banque Centrale qui avait emporter à l'époque le regretté Yologaza et Khamis. Ce candidat qui a le soutient maintenant de ce qui reste du KNK porte entièrement la responsabilité de cette affaire de "faux billets" car il était Premier Ministre au moment des faits et son nom et cité plusieurs fois dans cette affaire. Voilà ce qui est devenu maintenant le KNK, le parti des faux monnayeurs.