RCA : LA COURSE AU « KOTA MBATA » DU PALAIS DE LA RENAISSANCE

Publié le par TAKA PARLER

Chibazo-Théophilus OKOYE
Chibazo-Théophilus OKOYE

Quarante-trois candidats (43), dont une seule femme, ont déposé leurs dossiers de candidature pour l’élection présidentielle centrafricaine du 27 décembre prochain. Un record ! Une élection cruciale et tant attendue à cause de l’enjeu que représente cette échéance : le retour d’une paix définitive après trois ans d’une grave crise qui a fait des milliers de victimes. Un nombre pléthorique donc de candidats que les Centrafricains connaissent plus ou moins bien. Mais très peu de ces candidats potentiels ont de réelles chances d’emporter le scrutin au soir du 27 décembre. D’autres vont monnayer leur score en échange d’un poste ministériel ou de tout autre poste de haut niveau. Quarante-trois (43) candidats pour le seul « kota mbata » du Palais de la Renaissance ! Nul doute que les Centrafricains vont avoir droit à tout genre de promesses. Au-delà de ce nombre, ô combien pléthorique de candidats, la question que moi, simple citoyen, me pose est la suivante : « POURQUOI NOS 43 PRESIDENTIABLES N’ORGANISERAIENT-ILS PAS DES PRIMAIRES ENTRE-EUX AFIN DE DESIGNER 4 OU 5 CANDIDATS POIDSLOURDS AVEC DE REELLES CHANCES D’EMPORTER LE SCRUTIN, CAR AYANT DE REELLES BASES ELECTORALES ? ». On peut aussi aider autrement son pays que d’être président ou ministre. Les 38 ou 39 autres candidats mettraient leurs frais requis pour le dépôt des candidatures dans une cagnotte. 38 x 5 millions ou 39 x 5 millions ! Vous avez dit 190 ou 195 millions F CFA ?

Chibazo-Théophilus OKOYE

23h18, 30/11/2015, Montpellier !

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article