RCA: L'EX PRÉSIDENT BOZIZE PLAIDE SA CAUSE DANS UNE LETTRE AU PAPE

Publié le par TAKA PARLER

FRANÇOIS BOZIZE
FRANÇOIS BOZIZE

En Centrafrique, RFI a pu consulter une lettre que l'ex-président a écrite au pape François avant sa venue dans le pays. Une lettre dans laquelle il appelle plus ou moins habilement le Saint Père à plaider pour lui.

Dans sa missive datée du 21 novembre, soit une semaine avant la venue du pape François en Centrafrique, Bozizé affirme que la présomption d'innocence ne s'applique pas à lui. Il expose ainsi au souverain pontife les sanctions qui pèsent sur sa personne, qu'elles soient d'origines centrafricaines ou onusiennes, notamment une interdiction de voyager.

L'ex-président explique ensuite ce qui, selon lui, pourrait lui permettre de revenir en Centrafrique : en premier lieu, le fait de devoir exercer un devoir religieux et donc d'assister à la venue pape.

Ensuite François Bozizé assure que la réconciliation en Centrafrique ne passera que par un dialogue inclusif, et reprend à son compte des éléments du discours du Saint-Père prononcé en 2013, discours dans lequel ce dernier appelait au dialogue et à l'unité.

Lettre morte

Du côté du parti de l'ancien président, on confirme qu'il a bien écrit cette lettre pour le pape François. Absolument pas pour essayer de l'amadouer mais dans une démarche « sincère », dit-on. Toujours selon la même source au sein du parti, cette lettre est restée sans suite.

François Bozizé s'est porté candidat à l'élection présidentielle mais des sources au sein de la Cour constitutionnelle avancent que son dossier pourrait être invalidé faute d'être inscrit sur les listes électorales. Le porte-parole du KNK, lui, botte en touche : « Nous avons 8 jours pour compléter le dossier, nous le ferons. »

RFI

Publié dans politique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jose 06/12/2015 13:08

jajajajajaja celui la a besoin de pape trp fort se mr, celui la oups devant un tribunal et prison a vie et restitution de tout se qu'il a voler set comme ca qu'il faut faire avec set crapule et la vieille son tour viendra aussi pour les meurtre commenditer la justice vous attend a tous.

Anicet le Patriote 02/12/2015 13:21

Je veux savoir si Bozizé prend ne serait-ce qu'une seconde pour se regarder dans la glace. Après avoir mis notre pays dans l'état qu'on connait aujourd'hui , que vient-il chercher encore ? Qu'il vienne , il aura le temps de s'expliquer devant le peuple. Centrafricains, Centrafricaines, réveillons nous , ne laissons pas ces anciens apparatchiks détruire davantage notre pays. Nous avons besoins d'hommes et de femmes irréprochables. Des gens qui n'ont jamais participé à la gestion du pouvoir. Sans rancune Anicet le patriote

NADE Berty 02/12/2015 11:45

Mais qu'est ce qui fait courir tant Bozizé? Le pouvoir et toujours le pouvoir...enfin ,quand comprendra-t-il qu'avant lui le siège présidentiel a été occupé par Bokassa, Dacko, Kolingba, Patassé...ces derniers sont arrivés au pouvoir en s'en sont allés .Pourquoi ces pleurnicheries?
Il est temps qu'il comprenne enfin que la donne a changé et qu'il n'est pas né pour mourir au pouvoir...
Il n'est pas difficile de comprendre que tout a un début et une fin quand même...

Winslow 04/12/2015 03:39

C est compliqué our toi de voir que 10 ans au pouvoir, bozize n a rien foutu si ce n est s occuper de son propre business? Apres avoir ete au service des francais pour destituer par coup d etat l un des rares presidents centrafricains elus democratiquement, il met le pays dans le chaos. La centrafrique merite mieux que ces bandes d ignar qui affichent leur incompetence aux yeux du monde.

Maraud David 03/12/2015 13:45

C'est BOZIZE qui a détruit le pays ou les bandits de la seleka? Les seigneurs de guerre de la seleka ont installé Mme SAMBA PANZA au pouvoir pour perpétrer leurs viles oeuvres.
Désolé mais nous n'avons pas la même vision des choses.