Pour répondre aux nombreuses questions sur les réalisations antérieures des différents candidats aux élections présidentielles, Monsieur Jean Willybiro Sako, Candidat N°19 vous propose pour mieux le connaitre à prendre connaissance des actions menées au cours des différents fonctions qu’il a occupé :

Publié le par TAKA PARLER

Jean Willybiro Sako
Jean Willybiro Sako

Au niveau de la SECURITÉ

En tant que :

Directeur Général de la Police (deux fois)

Délégué Général à la Sécurité Publique

Ministre de la Sécurité Publique

Ministre de l’Intérieur et de l’Administration du

Territoire (deux fois)

ACTIONS MENÉES

Réforme de la police : transformation de la Direction de la Sureté en Direction Générale de la Police Nationale

Création de nouveaux services tels que : la Compagnie Nationale de Sécurité (CNS), Office Central de Répression du Banditisme (OCRB)

Création de nouveaux Commissariats dans la ville de Bangui, dans les provinces et aux frontières

Équipement de la Police grâce au concours de la Coopération Française.

Au niveau de l’ADMINISTRATION DU TERRITOIRE

En tant que :

Secrétaire d’État à l’Intérieur

Ministre de l’Intérieur et de l’Administration du Territoire (deux fois)

Ministre chargé du Secrétariat Général du Gouvernement

Porte-parole du Gouvernement

Ministre résident de la préfecture de la Sangha Économique (actuel Sangha Mbaere - durant 5 ans)

Inspecteur Général des services du Ministère de l’Intérieur et de l’Administration du Territoire

ACTIONS MENÉES

Renforcement des capacités des Préfets par des séminaires, équipements, organisations des élections

Suivi des activités des différentes associations, partis politique, confessions religieuses

Contribution aux règlements des conflits entre certaines communes ou villages

Comme Ministre Résident, contribution au développement socio-économique de la préfecture, urbanisation de certains centres urbains, protection de la faune et de l’environnement

Participation à plusieurs commissions mixtes des pays de la sous-région pour traiter des questions de bon voisinage, des frontières, de la libre circulation des personnes et des biens

Comptes rendus réguliers des travaux des Conseils des Ministres et des activités du Gouvernement dans les domaines politique, diplomatique et social.

Dans le domaine de l’ORGANISATION DES ELECTIONS

Comme Ministre de l’Intérieur et de l’Administration du territoire,

comme Président de la Commission Électorale Mixte Indépendante (CEMI) et comme Expert.

ACTIONS MENÉES

Contribution à l’élaboration des textes relatifs aux élections et organisation des structures décentralisées des élections en RCA

Organisation technique et matérielle desdites élections, particulièrement les élections générales de 2005 dont les résultats ont été jugés crédibles et transparents par les candidats eux-mêmes et par la Communauté Internationale.

À la fin des élections, rédaction du Rapport Général des opérations électorales, de la gestion financière et matérielle : Rapport remis au gouvernement et aux principaux partenaires aux élections

Reversement à l’État et aux représentants des Bailleurs (PNUD) du reliquat des fonds non-utilisés ; Clôture des comptes après les différents audits positifs

Contribution comme Expert et comme Observateur de la Francophonie (OIF) à la préparation avec les organes chargés des élections ou à la supervision des élections dans de nombreux pays d’Afrique.

JUSTICE & PROTECTION DES DROITS DE L’HOMME

En tant que :

Ministre de la Justice Garde des Sceaux

Conseiller à la Cour de Cassation

Membre de l’Association de Protection des Droits de l’Homme Justice et Paix de l’Église Catholique

Expert consultant

ACTIONS MENÉES COMME MINISTRE DE LA JUSTICE

Mise en place d’une équipe pour l’élaboration d’un code de la famille centrafricain en remplacement du code civil français encore en usage en 1990

Règlement par un arrêté des problèmes juridiques liés aux successions

Obtention auprès de la Coopération Française de l’augmentation du nombre de recrutement et de formation des magistrats et greffiers

Négociation et obtention auprès du gouvernement du financement de nouveaux locaux devant abriter la Cour d’Appel.

ACTIONS MENÉES COMME CONSULTANT OU MEMBRE DE L’ASSOCIATION JUSTICE ET PAIX :

Avec l’appui de la Banque Mondiale, organisation du premier séminaire atelier qui a jeté les bases de la réforme du système judiciaire en RCA

Inspection des tribunaux et des prisons de la plupart des régions du pays en vue de recherche de financement pour de nouvelles constructions ou des restaurations

Avec l’appui de l’USAID-Ambassade des États-Unis, organisation de l’Atelier de Validation des Textes en vue de la création de l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique (AFJC)

Élaboration avec le concours de l’UNICEF d’une étude sur la Protection et la Promotion des Droits de l’Enfant (dans les conflits armés, la délinquance juvénile, parlement pour enfants)

Promotion et Protection des droits des minorités (pygmées).

Dans le domaine de la SANTE et des AFFAIRES SOCIALES

En tant que :

Ministre de la Santé et des Affaires Sociales

Coordonnateur du Comité National de la Lutte contre le Sida (CNLS)

ACTIONS MENÉES

Mise en place d’une équipe de conception d’une loi portant sur l’organisation de la santé publique en RCA

Élaboration d’une loi sur les principes généraux de la santé publique et présentation de la dite loi à l’Assemblée Nationale qui l’adoptera en 1989. Cette loi sera jusqu’à ce jour, la base de l’organisation du système de santé en République Centrafricaine. Elle instaurera le système de recouvrement des coûts de santé qui permet depuis lors aux différents services de santé de fonctionner de manière presque autonome vu la difficulté des financements sur le budget de l’État.

Renforcement de la coopération internationale pour le soutien au secteur de la santé et des affaires sociales.

RÉSULTATS OBTENUS

Finalisation du projet de construction de l’Hôpital Communautaire

Formation des médecins de santé publique et de divers spécialistes (OMS, Coopération Française, Coopération Marocaine, USAID, Egypte etc.)

Formation des gestionnaires de la santé (Coopération Française)

Finalisation du projet de construction de l’Hôpital Communautaire

Poursuite des travaux de construction de l’Hôpital de l’Amitié (Coopération avec la Chine)

Équipement des hôpitaux et des centres de santé (Coopération Française, Chine, Maroc, Japon, Coopération Allemande-GTZ, Ordre de Malte etc.)

Développement et vulgarisation de la politique des Soins de Santé Primaires (SSP)

Mises en place des Comités de Gestion des Services de Santé (UNICEF, OMS, BAD)

Renforcement des programmes de vaccination (UNICEF, OMS, Italie, GTZ, Lions Club, Rotary Club, OXFAM Canada). En 1989, la RCA avait l’une des couvertures vaccinales les plus élevées en Afrique

Promotion de la Maternité sans Risque (OMS, UNICEF…)

Élaboration et mise en place du projet SOS-Village d’enfants en faveurs des enfants orphelins et déshérités (Coopération Autrichienne).

Dans le domaine de la LUTTE CONTRE LE SIDA & LES GRANDES ENDEMIES

En tant que :

Premier Coordonnateur du Comité National de Lutte contre le Sida (CNLS)

MISSIONS

Développement de la lutte contre le SIDA par la mise en place formelle d’un Service de Lutte contre le SIDA (OMS, Coopération Française, Institut Pasteur) et suivi des travaux de recherche.

Lutte contre les grandes endémies : lèpre, onchocercose, tuberculose, maladie du sommeil (OMS, Coopération Française, Fondation Raoul Follereau, Fondation SASAKAWA du Japon).

ACTIONS MENÉES

  1. Mise en place de la structure organisationnelle et technique du comité nouvellement créé

  2. Négociation et obtention auprès du gouvernement des locaux abritant le siège du CNLS

  3. Sélection et formation des experts

  4. Équipements

  5. Décentralisation de la lutte par la mise en place des comités locaux.

  6. Identification et le soutien à la création des ONG de lutte contre le SIDA et leur financement (Gouvernement, Banque Mondiale, OMS, PNUD, UNICEF)

  7. Élaboration et soumission au Fond Mondial de Lutte contre le SIDA des premières demandes de financement du programme.

RÉSULTATS OBTENUS

En six années de Gestion, la lutte contre le SIDA a connu un développement remarquable à Bangui et dans toutes les provinces.

Sur le plan de la gestion financière des projets BM et PNUD, tous les audits de la Banque Mondiale, du PNUD et le contrôle de l’Inspection Générale des Finances de l’État ont toujours eu des résultats positifs.

Dans le domaine de la DIPLOMATIE et des RELATIONS INTERNATIONALES

En tant que :

Ambassadeur Haut Représentant de la République Centrafricaine en France

Ministre chargé du Secrétariat Général du Gouvernement (assurant souvent l’intérim du ministre des affaires étrangères pour la participation de la RCA aux conférences ministérielles de l’OUA à Addis-Abeba en Éthiopie)

Envoyé spécial représentant du Président de la République au Sommet des pays non alignés à

Harare - Zimbabwe

Envoyé spécial représentant du Président de la République à la rencontre de Libreville entre les

chefs d’état de la sous-région sur la crise en Angola

Chef de la Délégation Gouvernementale aux négociations de Libreville sur la crise en RCA de 2013

Comme Ambassadeur de la RCA en France et Représentant Permanent auprès de l’UNESCO

ACTIONS MENÉES

Équipements de l’Ambassade à partir des moyens propres de l’Ambassade provenant des menus recettes en véhicule, outils informatiques pour tous les services, recrutement du personnel d’appui supplémentaire, et ouverture d’un portail internet (Site internet, formulaire de demande de visa online,) de l’Ambassade avec l’implication des compatriotes de la Diaspora

Formation en informatique de tout le personnel de l’Ambassade

La bonne tenue de la gestion financière a permis de rembourser les nombreuses créances non payées trouvées à l’arrivée auprès des banques, des services de fournitures d’eau, d’électricité et de téléphone

Obtention de la réouverture d’un compte bancaire auprès de la BNP

Rétablissement d’une ligne téléphonique officielle au nom de l’Ambassade (Ligne supprimée depuis près de 15 ans par France Télécom)

Participation aux diverses rencontres organisées par le Gouvernement Français, le Quai d’Orsay, le groupe des Ambassadeurs Africains, l’UNESCO, la Francophonie etc.

Organisation à l’Ambassade de nombreuses rencontres regroupant les centrafricains de la Diaspora en France et même ceux de certains États européens et sensibilisation des membres de la Diaspora à s’impliquer davantage aux activités de développement du pays (voir nombreux retour au pays, participation dans les Institutions Républicaines, création d’entreprises, installation au pays des ONG crées en France)

Organisation régulière des festivités autour des grandes fêtes nationales avec l’implication de divers artistes centrafricains

Célébration de nombreux mariages depuis que les centrafricains ont accordé du crédit et du sérieux à l’image de l’Ambassade

Participation régulière des membres désignés de l’Ambassade à des cérémonies ou rencontres organisées par certaines associations et ONG de centrafricains à Paris et dans les villes de provinces

Accréditation comme Ambassadeur de la RCA auprès du Royaume-Uni de Grande Bretagne (Première accréditation d’un Diplomate Centrafricain auprès de cette Nation), auprès de la

République Fédérale d’Allemagne, auprès de l’Espagne, auprès du Portugal

Dans le cadre d’ouverture de nouvelles zones de coopération dans le monde, l’Ambassadeur de la RCA en France a servi de point focal pour les nouvelles négociations avec des pays comme le Vietnam, la Turquie, l’Australie, ce qui aboutira pour l’Australie à l’établissement de relation diplomatique, l’ouverture d’une Représentation diplomatique à Bangui, l’Ambassadeur ayant résidence en France.

Comme Représentant permanent auprès de l’UNESCO, soutenance de la candidature du site écologique de Nzanga Sangha de Bayanga pour être retenu par les instances de l’UNESCO comme Patrimoine mondial de l’humanité.

Obtention d’un appui important du Gouvernement Italien en appui au système éducatif de la RCA

Gestion saine des ressources de l’Ambassade sanctionnée par un Rapport encourageant d’une équipe de l’Inspection Générale des Finances dépêchée en contrôle auprès de l’Ambassade en fin 2009.

Dans le domaine de l’EDUCATION NATIONALE

En tant que :

Ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

ACTIONS MENÉES

Restauration des bâtiments de la Faculté des Sciences et de certains bâtiments de la Faculté des Sciences de la Santé

Suivi et réception de l’amphithéâtre de 1000 places pour la Faculté de Droit et de Gestion

Négociation et obtention auprès du Gouvernement de l’augmentation du nombre de bourses au bénéfice des étudiants

Négociation et obtention auprès du Gouvernement de la révision des grilles salariales des enseignants du supérieur

Dotation en véhicules de l’Institut Agronomique de Mbaïki

Présentation et obtention de l’examen de la candidature de la RCA (Université de Bangui, Institut d’Agronomie de Mbaïki comme Pôle d’excellence universitaire pour les études et les recherches sur la forêt, le bois et l’environnement (UNESCO, BAD à Yaoundé)

Soutenance devant le Gouvernement du dossier présenté par l’ACERAC et l’Université Catholique de Yaoundé pour l’installation à Bangui de l’Institut d’Agronomie, filiale de l’UCAC, signature de l’accord d’installation et obtention des terrains pour son implantation

Organisation à Bangui de la 23ème session du Conseil d’Administration de l’École internationale de Médecine Vétérinaire de Dakar (EISMV) sur financement exclusif de l’État avec la participation de tous les 16 États membres

Règlements de la presque totalité des arriérés de contribution de plusieurs années

Élection du Ministre Centrafricain de l’Enseignement supérieur pour être le prochain Président dudit Conseil

Présentation au Gouvernement à l’issu des travaux, du rapport moral et financier de la session et reversement au Trésor Public du reliquat des sommes mises à disposition après règlement de toutes les factures.

Dans le domaine du RÉGLEMENT DES CONFLITS

Comme Chef de la Délégation Gouvernementale aux négociations de Libreville (Gabon) sur la Crise Centrafricaine en janvier 2013 :

Obtention d’un accord et signature des Accords de Libreville.

Comme Président de la Commission Supérieure d’Arbitrage de la BDEAC : règlement du conflit opposant une partie du personnel à la Direction de ladite Banque à Brazzaville (République du Congo) en mars 1994.

DANS LE DOMAINE AGRICOLE

Fils de cultivateur, propriétaire d’un grand terrain domanial à vocation agricole dans la Lobaye : culture de café, de bananeraie, de palmier à huile, de manioc, d’agrumes, de vivrier.

Élevage de petit bétail (Moutons, cabris, poulets…).

DANS LE DOMAINE DU SPORT

Dirigeant pendant de nombreuses années d’une équipe du championnat national de football.

DANS LE DOMAINE ASSOCIATIF

Président de l’Association pour le développement de la Lobaye

(ADELOB).

Membre de la Solidarité de développement de la Sangha (SODES).

RÔLE AU SEIN DE L’ÉGLISE CATHOLIQUE DE CENTRAFRIQUE

Président du Groupe du Mardi de la Cathédrale Notre Dame de Bangui, groupe de chrétiens engagés qui apportent leur contribution dans divers domaines de l’Église.

Participation à des conférences nationales sur le rôle du chrétien dans le développement de son pays et la lutte contre la pauvreté.

Membre du Comité chargé de l’organisation des préparatifs de célébration du centenaire de l’Église Catholique de Centrafrique en 1994, célébration qui a connu un éclat dont les échos ont dépassé les limites du pays et du continent.

Membre de la Commission Nationale Justice et Paix, participation à l’Assemblée Générale de Justice et Paix tenue au Vatican sous le haut patronage de sa Sainteté le Pape Jean Paul II en 1998 et à l’activité des Artisans de Paix.

Formation des membres des Comités diocésains de Bangui et des Provinces à la promotion et à la protection des droits de l’homme et à la culture de la paix au sein des communautés.

L'EQUIPE DE COMMUNICATION DU CANDIDAT No 19

Jean Willybiro Sako

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

NADE Berty 22/12/2015 11:47

Entièrement d'accord avec toi mon cher compatriote Sbsnico...

Sbsnico 22/12/2015 08:11

L'un des meilleurs candidats : Mr sacko,et Mr guerekata les autres sont prédateurs.