MESSAGE RADIO TELEVISE CE MATIN 16/12/2015 DE Mr FIDELE GOUANDJIKA CANDIDAT No 6 A L'ELECTION PRESIDENTIELLE CENTRAFRICAINE

Publié le par TAKA PARLER

FIDELE GOUANDJIKA
FIDELE GOUANDJIKA

Centrafricains Vraies filles et vrais fils de la Patrie, chers compatriotes. L'heure de la révolution dans les domaines économiques, sociales, civils et militaires de la Patrie a sonné. Jeunesse de Centrafrique c'est maintenant ou jamais le moment d'arracher le véritable pouvoir et la souveraineté de ta patrie des griffes de la France qui continue de considérer ta patrie comme sa colonie et son grenier. Mon mandat, si vous m'accordez votre suffrage, sera placé sous le signe de la liberté fondamentale, de la lutte contre la pauvreté endémique et contre la vassalisation de notre chère Patrie. Les principaux résultats attendus à la fin de mon mandat, c'est à dire à l'horizon 2020, seront les suivants: 1- une forte augmentation de la production agricole, pastorale 2- la maîtrise, le contrôle et l'exploitation rationnelle des richesses naturelles de la Patrie ainsi que de l'énergie. 3- la création de plus de cent mille emplois pour les jeunes. 4- l'augmentation du nombre des régions militaires à dix sept et l'effectif s hommes et femmes de tenue à vingt cinq mille 5- la CADASTRIALISATION de toute la République centrafricaine. Tout cela doit être fait dans les délais requis grace non seulement à un nombre précis de projet concerts, bien ficelés et réalisables à très court terme mais surtout à une ambitieuse réforme budgétaire et des projets de loi viables qui seront mais en chantier par le gouvernement en étroite collaboration avec le parlement. En cas de blocage sur un projet de loi jugé crucial pour le développement durable de notre Patrie, je solliciterais sans hésiter mes chers compatriotes, votre suffrage par la voie de référendum. La France doit impérativement arrêter de considérer notre Patrie comme sa colonie et ses réserves pour le bonheur de son peuple. La France doit nous laisser le libre choix pour l'exploitation, la transformation et la commercialisation de nos richesses naturelles. On nous parle tout le temps de l'enclavement de notre pays et nos cadres ont eu un lavage de cerveau de la France à cet effet. C'est faux nous ne sommes plus un pays enclavé. Il n'y a plus de pays enclavés au 21e siècle. Plus de 250 camions CBH arrivent de Douala bourrés de marchandise et de denrées alimentaires pour la plus part en provenance de la France et des rares pays européens. Ces 250 camions CBH sont l'équivalent de plus d'une dizaine de train de marchandises. Plus de 3 gros porteurs CARGO ravitaille périodiquement la RCA avec des vivres frais en provenance de la France. Tous ces camions et gros porteurs CARGO, une fois débarrassés de leur contenu repartent vers Douala Etranger vers la France vide mais absolument vide. La RCA n'a-t-elle rien à exporter comme denrées alimentaires et autres produits à forte valeur ajoutée vers la France ? La France trouve un prétexte pour nous appauvrir et rendre dépendant d'elle en exigeant à notre pays la construction au préalable d'un géant laboratoire d'hygiène alimentaire et d'un immense complexe frigorifique avant toute exportation. Nous allons nous atteler à construire ces laboratoires avec d'autres partenaires et pays amis de la RCA. Devrions nous continuer à financer les industries agroalimentaires françaises, les agriculteurs français au détriment des nôtres ? Jusqu'à quand devrions nous nous saigner pour payer trop cher la société française TOTAL juste pour nous vendre du carburant, lubrifiant, gaz acheté à vil prix au Cameroun, Nigeria et Tchad alors que le pétrole dort en quantité industrielle sous notre sol. Moi Fidele Gouandjika, une fois élu président je mettrais fin à cette situation qui ne fera que nous appauvrir davantage. La France dispose de tous les moyens humains et financiers pour investir massivement. Les investisseurs français comme ceux d'autres pays amis et même les nationaux n'auront rien à craindre sous ma gouvernance. Car je m'engage à sécuriser et protéger leurs investissements. Je demande dès aujourd'hui aux investisseurs France ou plutôt à la France de se préparer pour signer avec mon pays des contrats pour l'exploitation, la transformation sur place et la commercialisation sur place et à l'étranger de notre coton, notre café, notre lait, notre bois, notre aluminium, notre cuivre, notre fer, notre ciment, notre pétrole nos diamant dès mon accession à la magistrature suprême de l'état dans les 100 jours qui suivent mon investiture. Passé ce délai de préemption le peuple souverain se verra l'obligation de signer avec d'autres pays amis. Opposition démocratique, Société civile, personnalités politiques indépendantes, majorité, citoyens et citoyennes, mes chers compatriotes, vous aurez librement la parole dans les médias publics ou privés pour critiquer, sans inquiétude et sans tabou, les actions et les actes de l'Exécutif durant mon mandat. Vous aurez la liberté totale de la parole et des écrits. Filles et fils de la Patrie, chers compatriotes où que vous soyez; sur le territoire national ou à l'étranger, j'ai grandement besoin de vos voix révolutionnaire. J'ai besoin de vous et de votre aide révolutionnaire pour qu'ensemble nous fassions de notre Patrie une Nation véritablement démocratique, pacifique, indépendante, souveraine et économiquement forte à l'horizon 2020.

Vive le vaillant peuple, vive la république , Je vous remercie.

FIDELE GOUANDJIKA

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

sbsnico 17/12/2015 08:06

Bravo, il est tant de couper le cordon ombilical avec la France. Il est tant Peuple de Centrafrique de prendre le destin de votre pays en main, la France doit partir car ce pays ne veut pas le bien de notre pays . Nous avons un pays RICHE et La France nous considère comme un pays pauvre comme le dit Mr Hollande hors ce Monsieur sait très bien que notre pays est très riche mais c'est la france qui empêche son développement . DEBOUT DEBOUT RECLAMONS NOTRE LIBERTE ECONOMIQUE