LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS A LA PRÉSIDENTIELLE CENTRAFRICAINE

Publié le par TAKA PARLER

LETTRE OUVERTE AUX CANDIDATS A LA PRÉSIDENTIELLE CENTRAFRICAINE

Madame et Messieurs les Candidats, Chers Compatriotes, En cette période de campagne électorale où le débat se focalise sur le parcours et la personnalité de chacun d’entre vous, je viens ici, au nom de vos compatriotes d’en bas, vous porter le message suivant : A une semaine du premier tour de cette élection, nous ne savons pas qui d’entre vous l’emportera. Mais au moins, on est sûr d’une chose : le prochain Président de la République pour les cinq années à venir se trouve parmi vous. Et nous, le bas peuple, qui tâtonnons encore, nous voterons pour la femme ou l’homme qui, au lendemain de sa victoire, prendra les quelques mesures symboliques suivantes (en dehors des grandes propositions ou promesses contenues dans son programme ou autre profession de foi) : 1- Appliquer la parité Hommes/Femmes dans un gouvernement restreint de 20 ministères. 2- Exiger des membres du gouvernement et des parlementaires une exemplarité et une intégrité sans faille dans la gestion de la chose publique. 3- Réduction de 30% du salaire du Président de la République, des Ministres, des Parlementaires, ainsi que des Hauts Responsables de l’administration. 4- Déclaration de patrimoine du Président de la République et des membres du gouvernement avant toute prise de fonction. 5- Suppression des festivités du 1er décembre célébré en grande pompe chaque année. En Tanzanie, le nouveau président John MAGUFULI a déclaré qu’il est simplement honteux de dépenser tant d’argent pour célébrer la fête de l’indépendance quand le peuple meurt de faim et de choléra. 6- Interdire les billets d’avion en classe « affaires » pour les ministres et les officiels, ainsi que les voyages et les missions non impératifs à l’étranger. Réduire le nombre des officiels pour ces déplacements. 7- Vendre les voitures de luxe des membres du gouvernement, et les remplacer par des véhicules moins coûteux. 8- Réduire le train de vie des ministres et supprimer « certains » avantages. 9- Limiter le nombre de conseillers à la présidence, ainsi que le nombre de collaborateurs des ministres. 10- Interdire, pour les membres du gouvernement, l’appellation « Excellence » qui sera réservée uniquement au Président de la République. Chère Candidate, Chers Candidats, Il ne s’agit là que de quelques mesures symboliques, certes. Mais pour nous, peuple d’en bas, qui n’avons pas le niveau pour analyser et décortiquer vos projets de société, ces mesures iraient au-delà de la simple symbolique. Après le traumatisme que le pays a connu depuis décembre 2012, vos concitoyens veulent s’identifier à vous, ils veulent que vous leur ressemblez, ils veulent une rupture totale avec les vieilles pratiques du passé, ils veulent prendre une nouvelle orientation avec vous. En promettant et en appliquant ces mesures, vous feriez un grand pas vers eux.

A Montpellier, le 19/12/2015

Chibazo Théophilus OKOYE

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Sani 19/12/2015 20:09

Ce article me parait excellente.tous les points citez c'est une logique. President et membre de gouvernement doivent declarer leur patrimoine avant de prendre leur fonction,ce point ci est tres important,et en suite reduire leur salaire et utiliser des voitures moins couteux,et les voyages de luxe. Surtout le dernier point est de la securite. Avoir une armee digne et capable de faire face avec seleka et anti balaka.