LES 4EM ET 5 EM ARRONDISSEMENTS ONT ÉTÉ LE THÉÂTRE DE VIOLENCE CE JEUDI 10 DÉCEMBRE.

Publié le par TAKA PARLER

PHOTO DES MANIFESTANTS
PHOTO DES MANIFESTANTS

Les 4e et 5e arrondissements de Bangui une fois de plus ont fait l'objet d'une montée de violence. Les hommes armés ont pu mettre des barricades sur les principales avenues de KOUDOUKOU et de l'INDEPENDANCE. Les forces de sécurité ont usé de force pour pouvoir les déloger. On déplore cependant des cas de blessés graves, mais le bilan reste incertain.

Les rumeurs laissent penser que les assaillants seraient vraisemblablement des sympathisants des candidats qui ont été recalés de la course à la présidentielle de 2015 par la cour constitutionnelle. Il s'agirait des sympathisants de PATRICE EDOUARD NGAISSONA ET FRANCOIS BOZIZE. La cause de ces échauffourées seraient le fait que leurs mentors aient été écartés injustement selon certains manifestants par la cour constitutionnelle.

Plusieurs informations confuses circulent, d'autres manifestants protesteraient contre la neutralisation d'un élément anti balaka par les Forces des Armées Centrafricaines (FACA). Mécontents les éléments anti balaka auraient ouvert le feu contre les positions des Forces des Armées Centrafricaines (FACA) qui naturellement auraient riposté avec une violence inouïe.

Cette situation a été arrêtée par les Forces des Armées Centrafricaines qui désormais semblent vouloir en découdre avec les éléments anti balaka. Le divorce est-il prononcé entre les frères désormais ennemis ? En tout cas les Forces des Armées Centrafricaines se sont inscrites dans une logique de défense du peuple Centrafricain. Elles sont appuyées dans cette tache par les éléments de la force internationale. En attendant ces foutues élections, je vous invite chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre mon regard, vous constaterez que je suis froid. Affaire à suivre.....

TAKA PARLER

Publié dans Crise Centrafricaine

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

KALALA 11/12/2015 08:57

Echauffourée n'est pas un adjectif qualificatif afin que tu puisse dire qu'on a qualifié les Centrafricains d'échauffourée. Echauffourée veut seulement dire "se battre" ou "bataille". Voilà encore la preuve d'une insuffisance criarde de ceux qui n'on pas d'autres mots à la bouche pour expliquer leur insuffisance et incompétence que d'être "vrai centrafricain". Vrai centrafricain n'est pas synonyme de médiocrité.

Freeman 11/12/2015 02:21

Du n'importe quoi. Vous n'avez pas honte de traiter les centrafricains des echaffoures. Existent-ils encore des elements des FACAS. Oubien vous faite allusion a vos freres Selekas reconvertis en FACA qui ont mis notre pays au bout du gouffre et continuent de le faire. Vous n'etes pas un Centrafricain et du moins un Patriote qui aime son pays comme ceux qui veulent un dialogue inclusif de toutes parties concernees avant d'aller aux elections. Que vous arretez cette pratique de la prostitution politique. Ces forces internationales ne pourront jamais resoudre les querelles entre les peuples Centrafricains. A cause des gens comme vous le pays connais les decenies les plus pires depuis son independance. Un conseil, si vous n'avez rien a raconter bien que c'est votre gagne pain, mieux vaux vous taire car le silence des gens de courte memoire comme vous est plus important pour tout le monde.