LE PRÉSIDENT DE KNK FRANCE ALAIN MBAYA CONTESTE L'ACCORD SIGNE ENTRE L'URCA ET LE KNK

Publié le par TAKA PARLER

ALAIN MBAYA
ALAIN MBAYA

Les avis sont partagés au sein du parti travailliste le KNK, concernant l'accord signé entre le parti du candidat DOLOGUELE et le KNK de BOZIZE. Les caciques du KNK contestent le dit accord, à l'instar du président du KNK conseil pays France Alain Mbaya qui déclare que cet accord n'engage que les signataires. Le coordonnateur de l'organe de base du KNK Monsieur TOKOFEISSE est du même avis que ce dernier. Selon le président du KNK France, le choix du vice président Touadéra a été validé par les ouvriers dès l'annonce de l'invalidation du président BOZIZE. Le choix du vice président est un choix digne et responsable a déclaré Alain Mbaya.

KANAMFE ISIDORE

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

TARARA 24/12/2015 11:36

Le KNK en dérive vient de sceller son destin avec l'un des candidats le plus sulfureux de la galaxie, qui traine derrière lui de nombreuses casseroles. En effet, ce candidat qui se dit vierge et nouveau n'en est pas. Il porte la marque de l'affaire des 300 milliards de la Banque Centrale qui avait emporter à l'époque le regretté Yologaza et le docile Khamis. Ce candidat qui a le soutient maintenant de ce qui reste du KNK porte entièrement la responsabilité de cette affaire de "faux billets" car il était Premier Ministre au moment des faits et son nom et cité plusieurs fois dans cette affaire. Voilà ce qui est devenu maintenant le KNK, le parti des faux monnayeurs et des faiman