LA TETE DU DJIHADISTE NOURREDIM ADAM EST MISE A PRIX PAR LE CANDIDAT A LA PRESIDENTIELLE BIDA KOYAGBELE

Publié le par TAKA PARLER

Bida KOYAGBELE
Bida KOYAGBELE

En ma double qualité de président du mouvement politique des paysans centrafricains KITE et de candidat aux élections présidentielles, je me permets de rebondir sur une situation qui me parait extrêmement grave, à savoir la menace proférée à l’encontre du peuple centrafricain par le djihadiste terroriste de la seleka monsieur nouridine adam.

Criminel notoire, ce djihadiste proche de la nébuleuse terroriste de Bokoharam et de daesh est un danger pour la sécurité du peuple centrafricain et de l’Afrique. Nous avions il y a quelques mois signifié à l’opinion le fait que ce dernier avait envoyé des centaines de jeunes en formation en Syrie.

Sous sanctions onusiennes nous ne comprenons pas malgré une forte présence des troupes des nations unies en Centrafrique que ce dernier puisse continuer à narguer le peuple centrafricain et la communauté internationale à prendre en otage tout un peuple, à massacrer, piller, violer sur une bonne partie de notre territoire dans le but d’initier une partition du pays.

Mais le plus grave est que ce dernier s’évertue à diviser le peuple centrafricain sur la base de considérations religieuses. A ce propos j’exhorte nos frères musulmans à ne pas jouer le jeu de la division et à rester uni avec tous leurs autres frères, pour qu’ensemble nous puissions liquider ce fléau, rétablir l’ordre, la paix et la sécurité, préserver notre unité au nom des valeurs panafricaines qui nous sont chères et bâtir une belle et grande nation unie libre, digne, puissante et prospère.

Quand vous m’accorderez d’ici peu votre confiance pour présider la destinée de notre beau et grand peuple, je décrèterai immédiatement l’état d’urgence sur toute l’étendue du territoire. En tant que chef suprême des armées je réhabiliterai et réarmerai sans conditions les forces armées centrafricaines, afin de nous inscrire dans une logique de guerre contre ces djihadistes avec pour cible principale Nouridine Adam et ces complices que nous traquerons sans relâche dans leurs derniers retranchements. Un dialogue de l’unité et de la réconciliation de notre peuple sera initié dans les 72 heures qui suivront mon investiture, associant toutes les forces vives de la nation, toutes les communautés religieuses afin d’appréhender ensemble l’avenir et liquider tous les ennemis de la paix, de la sécurité et de l’unité de notre beau et grand peuple sur la base de la vision de « la révolution ti bomengo » dit révolution du bonheur.

Ceci étant en ma qualité de président du mouvement politique « KITE » et au nom de la révolution du bonheur de notre peuple dit « révolution ti bomengo », je prends sur moi la responsabilité de contribuer à la neutralisation de ce fléau, en offrant 5 millions de FCFA à toute personne capable de nous livrer nouridine adam ou de nous fournir des informations

Susceptibles de nous permettre de l’appréhender et le livrer à la justice nationale voir à la justice populaire.

Vous pourrez nous contacter discrète ment s’il le faut, sur la page facebook « la paix en Centrafrique » ou sur le mail paixenrca@gmail.com et au numéro suivant 00 236 75 68 84 50.

Restons unis chers sœurs et frères, toutes confessions religieuses confondues, toute catégories sociales, régionale confondues, pour combattre ce fléau et batir notre grande nation

.

Ils ont fait de notre pays un enfer, nous en ferons un paradis

Ensemble nous vaincrons

Nous avons le droit d’être heureux en Afrique

Pour la révolution ti Bomengo dit révolution du bonheur

Le paysan (Wa fango yaka) Bida KOYAGBELE

Président du mouvement KITE et candidat à l’élection présidentielle

Bayanga le 06/12/2015

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

fernand 08/12/2015 10:23

c'est un bon exemple à suivre par les autres candidats

loko 07/12/2015 22:36

Voilà un leader déterminé et qui aime sa nation, ce sauvage de grande espèce doit être appréhendé...