FIDÈLE GOUANDJIKA SERAIT-IL LE CANDIDAT LE PLUS A L'AISE POUR CETTE CAMPAGNE PRÉSIDENTIELLE ?

Publié le par TAKA PARLER

FIDÈLE GOUANDJIKA
FIDÈLE GOUANDJIKA

De tous les candidats en lice pour la présidentielle 2015 en Centrafrique, FIDELE GOUANDJIKA semble être le candidat du bas peuple. Il s'est notamment illustré sur les ondes de la radio NDEKE LUKA par un discours offensif , en montrant du doigt les problèmes , ou encore les causes des problèmes Centrafricains. Dans ses propos liminaires il a demandé aux Centrafricains de se libérer des griffes de la France. Il a ensuite tenu des propos qui dérangeraient plus d'une personne.

Ce qui lui a valu plusieurs pseudonymes, d'aucuns parlent du candidat d'action, d'autres encore évoquent le pseudonyme le seul candidat qui nous représente. Cette campagne s'avère rude d'entrée de jeu. Le candidat FIDELE GOUANDJIKA a demandé à plusieurs reprises de débattre avec les 3 premiers ministres. Ceux qui sont ses concurrents pour le fauteuil présidentiel et l'autre qui s'était fait recaler. Il souhaiterait que le peuple connaisse certaines vérités

La question que l'on se pose est celle de savoir de quoi le peuple doit-il être mis au courant ? En tout cas cette question restera ouverte afin que le candidat puisse apporter les éléments de réponse lors de ses prochaines sorties de plus en plus spectaculaires. Limousine, bains de foule sans garde du corps. Il aborde les sujets qui fâchent, les Centrafricains attendent que les différents candidats s'affrontent sur leurs projets de sociétés et programmes politiques ainsi que leurs gestions sur les différents ministères qu'ils ont eu à servir. Les choses doivent commencer maintenant, la campagne a démarré depuis 5 jours aujourd'hui. Toujours pas un débat de fond, que des slogans qui font office de projet, déplore GOUANDJIKA lors de ses sorties à succès.

Au lieu de cela, on a comme l'impression que les candidats s'évitent ou encore évitent d'aborder les questions relatives à la descente aux enfers de la république Centrafricaine. Doit-on déterminer le degré d’implication des uns et la complicité passive des autres pour que le Centrafricain lambda tire des conclusions avant de se rendre dans les urnes le 27 Décembre prochain ? GOUANDJIKA FIDELE qui s'illustre dans ce domaine doit provoquer cela, il est le seul dans cette campagne qui n'a pas la langue de bois. En attendant que les vrais débats commencent, je vous invite chers(es) compatriotes de bien vouloir suivre mon regard, vous constaterez que je suis froid. Affaire à suivre......

TAKA PARLER

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

zingo 17/12/2015 15:18

Après avoir pillé la SOCATEL, bradé les télécommunications en RCA, et s'accaparer du secteur des télécommunications en controlant les communications en RCA, le grand voleur, mangeur de toutes catégories vient nous mentir. Qui au temps de PATASSE a gardé à garder chez lui les gbayamoulenké qui ont tué les centrafricains? C'est M. NGOUANDJIKA dit le mangeur de Boy Rabe;

sbsnico 17/12/2015 13:36

Merci .
Les autres candidats préfèrent voir le peuple souffrir.