CENTRAFRIQUE: LES BANGUISSOIS INVITES A REPRENDRE LES ACTIVITÉS AU KM 5

Publié le par TAKA PARLER

SAMBIA
SAMBIA

Le ministre de la sécurité publique, Pierre Chrisostome Sambia, a invité les citoyens centrafricains à reprendre leurs activités au KM 5 dans le 3ème arrondissement de Bangui. C’est à l’issue d’une rencontre mardi dernier entre la communauté musulmane dudit secteur et le ministre de la sécurité publique.

L’objectif de cet échange est de mettre en place des stratégies visant à faciliter la libre circulation et le bon déroulement des activités commerciales au Km 5. Un secteur en proie à l’insécurité qui ne cesse de faire des victimes innocentes de part et d’autres.

Et donc pour le ministre de la sécurité publique, « si déjà la majorité des personnes habitant le KM5 s’est engagée à essayer de neutraliser ceux qui seraient enclins à ternir son image, c’est déjà un message de satisfaction ». Ce qui, selon Pierre Chrisostome Sambia devrait pousser les centrafricains à « s’adonner en toute quiétude aux occupations qui ont toujours été celles des banguissois et banguissoises. Le KM 5, c’est chez eux ».

Dans cette même dynamique, Abdoulaye Hissène, un des leaders du FRPC explique qu’il est du devoir du ministre de la sécurité publique d’aller à la rencontre des populations centrafricaines, les écouter pour trouver ensemble des solutions afin de favoriser la libre circulation des personnes et de leurs biens.

« Il n’y a personne qui peut interdire un ministre de la sécurité publique d’être au KM 5 ou dans un autre quartier puisqu’il commande la sécurité publique sur toute l’étendue du territoire. Il est chargé de sécuriser la population centrafricaine et le KM 5 en fait partie », a précisé Abdoulaye Hissène.

De part et d’autres, appel est donc fait aux citoyens centrafricains à briser la peur et à reprendre les activités au KM 5 dans le 3ème arrondissement de Bangui.

Publié dans Sécurité

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

yapendet 05/12/2015 08:33

c'est le reportage de Radio Ndeke Luka réalisé avec le ministre de la sécurité au Km5 qui est publié ici mettez la source Radio Ndeke Luka SVP. Honnêteté pour le respect de l'éthique journalistique

le géniteur 04/12/2015 14:15

Faisons au moins une analyse objective et rationnelle de l'état des choses; c'est vraiment absurde et bête que ce soit-disant ministre demande à la population de reprendre les activités au KM5 tout en sachant que ses mercenaires impitoyables détiennent encore des armes à feu à leur portée et au lieu de chercher des voies et moyens pour les désarmer, il préfère envoyer ses concitoyens à l’abattoir pour se faire égorger.
C'est mieux d'envoyer d'abord ta famille au KM5 monsieur le ministre.

Alain 04/12/2015 13:04

Merci M. Le Ministre
bien vouloir vous rendre au KM5 avec votre famille toute entière d'abord avant de demander aux innocents compatriotes d'y aller. Au lieu de désarmer ces gens qui détiennent les armes au KM5 et qui tuent les populations civils sans pitié, vous demandez aux gens d'aller se faire tuer.

Timbi 03/12/2015 17:51

Voilà des gens comme ça sur qui ont peut compter c'est pas comme les nullards politiciens qui veulent a tout prix être président par tous les moyens..Ça se voit que les centrafricains sont prêts a se réconcilier...Centrafricains suis fier de vous ,c'est dans cette initiative que nous vaincrons le néocolonialisme français.Il est de notre devoir de rester unis digne car c'est notre devise qui nous l'exige.Entre Bravo M le ministre,il reste a arrêter les fraudeur de trouble et les jugés..

Mounira 02/12/2015 18:31

Félicitation c'est une bonne initiative à encourager!