RACHEL NGAKOLA, MAHAMAT KAMOUN, ABDALLAH KADRE, LES GRANDS ARGENTIERS DE LA CENTRAFRIQUE.

Publié le par TAKA PARLER

RACHEL NGAKOLA
RACHEL NGAKOLA

N'eut été leur persévérance, leur efficacité au service de l'assainissement des finances Centrafricaines l'équilibre financier de ce pays n'allait jamais connaitre un tel essor. Contrairement aux accusations calomnieuses les institutions financières sont plutôt contentes de ces trois personnalités qui ont su gérer la crise avec rigueur et efficacité. Cette capacité à gérer la crise Centrafricaine est perçue par les organismes internationaux comme un miracle.

Ces financiers qui sont les chouchous des organismes internationaux ont brillé par leur sens de pragmatisme dans des réunions avec les organismes tels que la Banque Africaine de Développement ( BAD ), le Fond Monétaire International ( FMI ), la Banque Mondiale ( BM ) et le Trésor Français. Ils ont démontré leur capacité à gérer la crise par exemple la République Centrafricaine qui est un pays fiscaliste vit de ses recettes douanières et de ses impôts.

S'agissant de la Douane, RACHEL NGAKOLA a réalisé un exploit d'une intensité très rare

Vu la crise que traverse ce pays, les frontières sont régulièrement fermées , les barrages illégaux sont souvent érigés pour se substituer aux agents de la douane. On pourrait laisser penser, de prime abord, que les recettes douanières allaient baisser. Au contraire cette dame de fer réputée dure et coriace en gérance RACHEL NGAKOLA a écrit son nom dans le livre d'histoire de la République Centrafricaine.

S'agissant du Ministre des Finances ABDALLAH KADRE ce technicien des Finances a pu assainir les finances Centrafricaines en mettant en oeuvre certaines réformes qui visent à stabiliser les dépenses publiques d'un autre coté et faire entrer de l'argent dans la caisse de l'Etat de l'autre. ABDALLAH KADRE a été reconnu comme l'un des meilleurs Ministre des finances de la république Centrafricaine par le Fond Monétaire International.

Ces autorités ont reçu un cadeau empoissonné en acceptant ces postes de responsabilité. Mais elles ont accepté par patriotisme pour relever le défi. ABDALLAH KADRE la cheville ouvrière de la bancarisation des salaires en Centrafrique s'est illustré en un auguste financier en mettant en place pendant la crise des techniques financières de gestion appréciées par le FMI, la BAD, la Banque Mondiale, le Trésor Français, et l'Agence Française de Développement.

S'agissant du premier Ministre MAHAMAT KAMOUN , l'une des éminences grises de ce Gouvernement de Transition, ce secteur des finances n'a pas de secret pour ce dernier. Un homme techniquement calé dans l'administration financière est l'une des principales personne qui a œuvré pour la réussite de cette gestion transitoire. En tant que personnel des finances , j'ai été plus que content de servir ces illustres personnalités qui pour une fois dans notre pays ont brillé par la méritocratie.

THIBAUT-AVRIL HIGNABALI

Fonctionnaire au Ministère des Finances et Observateur des dépenses publiques

KAMOUN ET KADRE LA TRANSITION LEUR DOIT SA RÉUSSITE
KAMOUN ET KADRE LA TRANSITION LEUR DOIT SA RÉUSSITE

KAMOUN ET KADRE LA TRANSITION LEUR DOIT SA RÉUSSITE

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

NADE Berty 29/11/2015 12:51

Monsieur, combien avez vous reçu pour faire le panégyrique de ces individus? particulièrement NGAKOLA -personnage sulfureux dont la gestion de l’administration des Douanes a coulé et fait couler encore beaucoup d'encre.
Votre stratégie avec vos commanditaires vise à leur faire avoir droit au chapitre une fois de plus dans le changement qui se peaufine à l'horizon.
On vous voit venir mais sachez qu'ils ne sont pas indispensables et incontournables...
Dites nous où la DG des Douanes a-t-elle eu l'argent qui lui a permis d'acquérir autant d'immeubles dans la capitale.