QUAND CLEMENT NDOTIZO USURPE LE TITRE DE MINISTRE D'ETAT

Publié le par TAKA PARLER

CLEMENT N'DOTIZO
CLEMENT N'DOTIZO

Incroyable, mais malheureusement, pathétiquement, scandaleusement vrai. Décidément tout se passe comme si la République Centrafricaine a complément perdu son âme au profit de la vanité et des intérêts égoïstes.

Clément N’dotizo, c’est son nom, ci-devant patron de la société de sécurité Fox Sécurité Privée qui se fait passer à l’étranger pour un ministre d’État, conseiller spécial à la présidence de la République. Renseignement pris auprès de la Présidence centrafricaine, sieur N’dotizo est inconnu au bataillon! Il s’agit ni plus ni moins d’une usurpation de fonction. Car jusqu’à amples renseignements contraires, Clément N’dotizo n’a pas encore délaissé mon minuscule bureau de Fox Sécurité Privée pour les salons feutrés de la présidence centrafricaine.

On s’en doute, cette pratique qu’il affectionne tant daterait de l’époque du président Bozizé mais nous ne l’avons appris que maintenant grâce à un homme d’affaires chinois à qui le supposé ministre d’État a remis une carte de visite lors de son dernier séjour à Pékin, il y'a de cela deux mois.

C’est une information qui apporte une lumière cinglante sur la vraie nature de ce roublard presque illettré qui a fait fortune en roulant dans la farine le défunt Gilbert Jonathan N’Kouet. Faut-il indiquer que c’est l’ancien patron de la centrafricaine des hydrocarbures (PÉTROCA) qui avait confié la gestion de Fox Sécurité Privée à Clément N’dotizo en l’ayant sorti du chômage et de l’ennui en France. Mais comme c’est souvent le cas avec les tricheurs, N’dotizo a fait changer les papiers de la société à son propre nom et à l’insu du défunt N’Kouet. Lorsque ce dernier s’était rendu compte c’était trop tard. Et comble de l’ignominie, N’dotizo était le premier a trainé le nom de N’Kouet dans la farine, lui attribuant tous les noms d’oiseaux de la terre.

Voilà qui alimente un peu plus les inquiétudes de ces observateurs qui estiment qu’avec les élections en préparation, la Centrafrique est entrain de creuser sa propre tombe et secrète les toxines de sa descente aux enfers. Puisque Clément N’dotizo est candidat aux législatives dans le septième arrondissement de Bangui. À supposer qu’il soit élu député de la nation, quelles sont les valeurs qu’il défendra à l’Assemblée nationale? Ou alors va-t-il seulement promouvoir les vices comme la fausseté, l’escroquerie, la roublardise, l’appât de gain et l’apologie du moindre effort? Pire, n’ayant pas fait des études supérieures aura-t-il les moyens intellectuels que l’on serait en droit d’attendre de la part d’un élu de la Nation dans l’accomplissement de son mandat?

Nous incitons les responsables judiciaires centrafricains à ouvrir une enquête sur cet agissement afin de tirer les conclusions qui s’imposent. À défaut de l’envoyer derrière les barreaux, on sauvera peut-être les habitants du septième arrondissement de Bangui de ses griffes.

Yasmina Perrière

CARTE DE VISITE QUI AVAIT ÉTÉ REMISE A UN HOMME D'AFFAIRE CHINOIS

CARTE DE VISITE QUI AVAIT ÉTÉ REMISE A UN HOMME D'AFFAIRE CHINOIS

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

thierry 24/11/2015 13:54

Honorable Clément NDOTIZO, Ils sont combien ceux qui peuvent rester devant toi pour parler ? Ils sont combien ceux qui peuvent dire je suis fier d'être parmi les centrafricains qui honorent encore leur pays comme tu l'as si bien dit ? Les BIG diplômes nous ont servi à quoi finalement ? encore moins les études ? pour détruire notre pays ? Nous ne méritons pas ces diplômes. Nous avons vu des intellectuels dans d'autres pays qui ont mis leur intelligence au service de leur pays. Et nous frères de Centrafrique, qu'avons-nous fait de notre intellectualisme ? Et pire, nous n'avons même pas honte de dire que nous sommes des intellectuels ? Pour l'amour de Dieu taisons nous. Rangeons nos diplômes dans les tiroirs. Arrêtons avec la langue de Moulière qui nous fait penser que nous valons quelque chose mais en réalité nous ne sommes rien. Remettons nos vestes dans les placards et enfilons des culottes pour bâtir notre pays qui est devenu le dernier malgré ses richesses. Honorable, merci de réduire le taux de chômage en RCA. Tu as vu très tôt ce que nous avons vu très tard, raison pour laquelle tu es en avance sur nous. Honorable, tu nous as appris à pêcher du poisson et nous ne voulons plus de ceux qui veulent nous nourrir pour la circonstance. Le petit centrafricain à Paoua, à Bria etc. trouve à manger à travers tes œuvres. L'heure du bilan est arrivée. Que chacun puisse dire ce qu'il a fait pour son pays au lieu de se cacher la face et de passer son temps à dénigrer son prochain par jalousie et encore avec des propos mensongers. L'heure n'est plus aux bavardages mais à l'action. Nous sommes fatigués des bons parleurs. Honorable tu as la bénédiction de Dieu et rien ne t'arrêtera dans ton élan. Montres aux yeux du monde qu'il y a encore des hommes capables comme toi pour relever le défi du développement en RCA. La population du 7ème compte sur toi pour un avenir meilleur. Soutien Honorable. Nous avons vu tes œuvres.

Cjk 23/11/2015 15:37

Quoi que tu fasses, quoi que tu dises, on t'en veux on t'envie laisse les parler on s'en fou on est devant ils sont qui? Ils font pitié. Jaloux prend pour toi ( Yasmina perrière) dans le 7ème Clément Ndotizo ou personne. Soutien number one

Clément NDOTIZO 23/11/2015 13:03

Nous avons vu ce que la jalousie a apporté à notre pays. Ne retombons plus dans les erreurs du passé. Reconnaissons à chacun ses mérite. Ayons le courage de dire à un frère: Je suis fier de toi ; tu fais du bon travail pour ton pays. Grâce à toi, des milliers de tes compatriotes trouvent de quoi satisfaire les besoins de leur famille. Au moment où les autres investissent à l'extérieur sois disant que le pays va mal, tu injectes de l'argent dans l'économie nationale en créant de l'emploi ; tu es un vrai patriote. 20 ans dans la gestion d'une entreprise privée en République Centrafricaine, tu as réalisé ce que les autres n'ont pas pu faire pour leur pays.

Je n'ai pas besoin de titre honorifique (Ministre d'Etat) puisque que je suis déjà honoré par mon travail. J'ai été élevé par mon savoir faire. Je suis fier d'être parmi ces Centrafricains qui font encore l'honneur de leur pays à travers leurs actes. Chère Yasmina PERRIERE, je n'ai pas besoin d'être Ministre pour ce je suis dans mon pays. La population du 7ème arrondissement a apprécié mes œuvres dans sa localité et me demande de la représenter à l'Assemblé Nationale . j'accepte de faire sortir cette population dans la misère et je me battrai pour cela. Je suis déterminé et rien ne m'arrêtera: vous pouvez beau crier, ma caravane avance.
Ayez le courage de m'affronter directement avec des preuves tangibles au lieu de faire des montages sur le net et dans l'anonymat.
Je ne voudrais pas salir la mémoire de Feu Jonathan NKOUET par respect pour ce Monsieur. Mais sachez que mon entreprise a été crée le 28 mai 1997 et mon unique associé est et demeure Madame NDOTIZO Lucie qui est ma mère. le statut de mon entreprise fait foi et je vous autorise à vous renseigner auprès de mes Notaires Maitres KOTUBA et ROSALEM si une modification à été apportée par rapport à cette entreprise depuis sa création.
J'ai été clair et précis par rapport à ces allégations mensongères.
Je ne reviendrai plus sur ce sujet sauf devant la justice de mon pays.

loko 22/11/2015 22:55

Je pense bien que ce sieur illettré du 5ème degré doit s'expliquer devant la justice centrafricaine pour ce genre de comportement irresponsable à l’étranger...Bon c'est normal pour ce...ihihihihihihihihihihihihih

kOYT 24/11/2015 06:46

C'est un véritable rigolo ce N'dotizo oh pardon Dondo! Qui lui a dit que le rôle d'un député est de sortir la population de la misère? Un député est élu pour voter des lois et contrôler l'action gouvernementale. C'est vraiment un idiot. Aie illettrisme quand tu le tiens! En plus, il escamote la question: a-t-il ou non usurpé le titre de Ministre d'État? Telle est la question.