CONSTANT GOUGNONGBIA ZEZE AU CENTRE DE TOUTES LES DISCUSSIONS

Publié le par TAKA PARLER

CONSTANT GOUGNONGBIA KONGBA ZEZE
CONSTANT GOUGNONGBIA KONGBA ZEZE

Comment un pacte peut être signé entre la présidente de Transition CATHERINE SAMBA-PANZA / KAMOUN et le candidat CONSTANT GOUGNONGBIA ZEZE afin qu'une fois au palais de la renaissance éviterait toutes poursuites judiciaires ? Cela sonne plutôt comme une absurdité. Quels sont les crimes qui sont reconnus officiellement au Duo de la transition ? Font-ils l'objet d'une poursuite pour qu'une fois , le candidat GKZ au palais les protégerait ?

Déjà GKZ s'est illustré en parfait Directeur Général des sociétés dans le monde notamment en Cote d'Ivoire au Maroc et ailleurs. Nous ne pouvons une fois de plus que constater l'ignorance de certains de nos concitoyens qui, pour quelques rétributions se lancent dans des calomnies sans limites. GKZ financera sa campagne présidentielle par ses propres moyens n'en déplaisent à ses détracteurs.

Selon les sources émanant de la présidence ? Nous demandons une preuve ou ne serait ce qu'un début de preuve pour étayer les propos relatés dans cet article qui a une connotation malsaine et calomnieuse. S'agissant de la nomination de Rachel Ngakola comme trésorière, cette dernière est libre de ses choix politiques , ça ne devrait pas faire l'objet d'une polémique.

GKZ décidément au centre de tous les intérêts politiques, il va changer le paysage politique Centrafricain avec de nouvelles idées et une autre manière de faire de la politique. C'est donc pour cette raison qu'il est attaqué par ses adversaires politiques. Nonobstant ces allégation mensongères, GKZ est resté confiant , il est persuadé que le peuple n'est plus dupe et que les critiques doivent être objectives et non basées sur des considérations d'ordre privé.

Depuis que GKZ a décidé de participer à la course présidentielle , l’inquiétude s'est emparée de certains candidats qui se veulent providentiels . Quant à ses prétendues relations avec la présidente de la Transition et les allégations concernant Madame Isabelle Gaudeuille , quels sont les rapports avec l'engagement patriotique du candidat CONSTANT GOUGNONGBIA ZEZE ?

Nous devons cependant apprendre à faire la différence entre défendre des idéaux et respecter la vie privée de nos leaders politiques, c'est une mauvaise manière que le candidat GKZ a décidé de combattre , on comprend donc l'acharnement de ses adversaires politiques à tirer à boulets rouges sur lui. Nous ne céderons pas c'est l'avenir qui importe pas un combat de coq entre GKZ et les manipulateurs de la république.

Le tribunal de Bangui peut ressortir les dossiers et le casier judiciaire de GKZ , les sociétés qui ont été gérées par GKZ existent encore pour certains d'entre elles . Nous vous prions d'aller poser des questions à ses anciens collaborateurs pour avoir une version des faits plausible, nous restons déterminer à améliorer la qualité de vie de nos concitoyens par des propositions concrètes . GKZ GAGNERA CES ELECTIONS N'EN DÉPLAISENT AUX MANIPULATEURS DE LA RÉPUBLIQUE.

L'EQUIPE DE COM DE GKZ

Publié dans politique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Vounda Yangou 24/11/2015 22:45

Centrafricain, quand est-ce que tu ouvriras tes yeux? L'argent que Meckassoua vous distribue à tour de bras, sais-tu au moins d'où ça vient? Il a déjà vendu le pays. À qui? Suit mon regard. C'est un Boko Haram. Il suffit de voir le nombre important de peulhs qui ne parlent ni sango ni français et qui nous envahissent et nous tuent. D'après nos investigations, ces derniers viennent du Nigeria, son pays d'origine. Analyse le comportement, ces derniers temps, des extrémistes du KM5 : incendie des maisons qui demeure le mode opératoire des Boko Haram. Comment peux-tu expliquer que ce Mr qui se dit démocrate puisse financer et les séléka et les antibalaka en même temps. Que cherche-t-il exactement? Il ne gagnera pas ces élections afin de livrer les richesses du sous sol centrafricain à son mentor. Que Dieu puisse sauver ce pays.

Vounda Yangou 24/11/2015 22:29

Vous données des informations erronées à l'opinion. C'est un secret de polichinelle que fils Sappot Stéphane apporte son soutien à Ziguélé moyennant des milliers de francs CFA en contrepartie d'un poste ministériel. Si cette info s'avère vraie, cela ne peut se faire sans la bénédiction de la mère. Ça ne sera pas Ziguélé et Tiangaïe qui nous démentiront. Beaucoup de choses les lient. Il suffit de voir le nombre important des Mlpcistes dans les postes de responsabilité. Est-ce que vous apercevez GKZ défiler au Palais ou à la résidence de CSP comme Ziguélé, Tiangaïe, Pampali, Wilibiro Sacko, Ngaïssona pour qu'elle puisse les financer? Tous ces bavardages ne peuvent pas alléger les souffrances des centrafricains. Alors, arrêtez vos balivernes, car ce peuple mérite autre chose que les méchancetés des uns vis à vis des autres sans gain.

Vounda Yangou 24/11/2015 22:12

La république n'a pas besoin de calomnies pour sa survie. Peuple centrafricain, n'acceptez plus les jaloux qui passent leur temps à dénigrer, calomnier, persécuter. Où cela vous a amener? Nulle part. Alors, l'heure est aux idéaux, projets de sociétés avec des propos qui éduquent et non ceux qui aboutissent. Seul le peuple, en son âme et conscience décidera de qui il souhaite être dirigé. Les pros malsains de certains n'auront aucun impact sur ce peuple qui, entre temps a mûri.

Ta tènè 24/11/2015 17:55

Je me demande si c'est le pouvoir en place actuel, qui décidera de nos futures dirigeants ? cependant comme la RCA est un pays de tout les paradoxes, tout le monde ce dit future président, mais une chose est sûre vous avez oublié que ce peuple même vous jugera et vous mettra devant vos faits !!!

Anicet le Patriote 23/11/2015 20:07

CONSTANT GOUGNONGBIA ZEZE aout vous n'avez rien à voir dans les prochaines élections. Le peuple n'est pas dupe. Vous ne passerez pas avec vos magouilles nocturnes dont le but est de fermer les yaux sur toutes les magouilles de la République auxquelles vous avez participé. La jeunesse centrafricaine vous rejette. Vous êtes un hors la loi