COMMUNIQUE DE PRESSE DU BUREAU SOUS FEDERAL MLPC SENEGAL

Publié le par TAKA PARLER

MARTIN ZIGUELE
MARTIN ZIGUELE

Bureau Sous-Fédéral MLPC du Sénégal

C:\Users\conf\Desktop\Logo_MLPC.jpeg

Valorisons nos talents avec le MLPC !

Cher Ita Ouali, cher Ita Koli,

La République Centrafricaine, la Nation que nous chérissons tous, notre Nation (séssé ti ZoKwéZo) sombre dans le chaos depuis 2013 en nous faisant vivre la plus pire crise de notre histoire que nous n’avons jamais vécue en 55 ans d’existence indépendante. Une crise qui, nous le savons tous, trouve ses motifs dans les élections non transparentes de 2011.

Le constat à ce jour est amer ; notre pays est divisé entre ethnies et religions. Une profanation de longues années de luttes acharnées de notre père fondateur, Barthélémy Boganda pour l’unité. Du jamais vu, du jamais cru en Centrafrique. Et nous ne pouvons pas continuer ainsi, à mourir ensemble comme des moutons et d’être la synthèse de médiocrité de toute l’Afrique. Il est temps frères et sœurs de Centrafrique de nous lever. Il est temps de rebondir, de ressusciter de nos braises et de redonner la fierté à notre Nation. Jeunes compatriotes de la diaspora, le seul moyen d’y parvenir est de penser à notre devenir dès maintenant. Voici venu le temps pour nous de retrousser nos manches et de nous mettre au service de notre pays.

Et nous avons la chance d’avoir à notre disposition le MLPC (Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain), le plus grand parti de Centrafrique, parti de masse, le premier et l’unique parti à avoir remporté une élection présidentielle démocratique en Centrafrique en étant dans l’opposition. Le seul donc ayant permis la toute première alternance politique en Centrafrique, un parti des cadres ! Une famille.*

Le MLPC a été créé en 1979 à Paris par le feu Président Ange Félix Patassé, grand Camarade comme alternative à une période d’instabilité qu’a connue notre pays. Le MLPC qui répondait alors à l’aspiration de plusieurs de nos compatriotes de l’époque, a bataillé d’abord dans l’ombre afin d’imposer le multipartisme avant d’être reconnu. Il répond encore aux aspirations de nombreux d’entre-nous.

Le MPLC maître de la démocratie centrafricaine, est celui qui peut encore donner espoir à nous Centrafricains. C’est pourquoi, nous jeunes militants avions convenu de vous demander de vite nous rejoindre afin de forger un noyau de jeunes sur qui sera reposé, la réhabilitation et la reconstruction de la Centrafrique.

Le Parti est ouvert à tous. Il est une propriété de toutes et de chacune des personnes partageant ses valeurs. Le Parti a investi notre Camarade Martin Ziguélé pour le représenter aux échéances électorales de cette année.

Rejoignez-nous, fondons-nous en une seule masse pour le porter haut !

Vive le MLPC, pour que vive la Centrafrique réunifiée.

Président Sous-Fédéral

Charles MASSI

Publié dans Communique

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article