CONGO-BRAZZAVILLE : SASSOU NGUESSO RETIRE SON PROJET DE CONSTITUTION

Publié le par TAKA PARLER

DENIS SASSOU NGUESSO
DENIS SASSOU NGUESSO

Ouf !!! Le dictateur devrait prendre la parole, dans les prochaines minutes, à la télévision congolaise, pour renoncer au référendum en vue du changement de la constitution. Une excellente nouvelle pour ce pays.

Le meeting d'hier a fait son oeuvre : plus de 100.000 personnes à Pointe-Noire, au bas mot. Le président français, François Hollande, et certains réseaux françafricains, ont pesé de tout leur poids, pour que Sassou retire, définitivement, son texte. C'est ce qu'il va faire ce soir. Dans un discours à la nation.

Autre élément qui aurait fait fléchir Sassou : on lui a fait savoir que les Américains attendaient qu'il y ait 2 ou 3 morts pour brandir la menace de la CPI (Cour pénale internationale) contre lui.

Il faut rappeler qu'il y a quelques jours, il avait menacé de mettre l'ambassadrice des Etats-Unis au Congo, Staphanie S. Sullivan, dans le premier avion en partance pour Washington. Motif : persona non grata pour activisme débordant. Il s'agit bien de l'arroseur arrosé.

Cela dit, Sassou veut agir en bon marxiste qu'il continue d'être dans l'âme : il a déjà fait couper, au moment où nous mettons en ligne, les communications entre le Congo et l'international. Par contre, l'extérieur peut appeler le Congo sans problème. Pour le moment du moins.

La ville de Brazza, entre temps, s'est vidée de l'essentiel des électeurs PCT. On se demandait déjà avec qui comptait-il gagner ses élections ? Heureusement que la sagesse a fini par prendre le dessus.

AFRIQUE EDUCATION

Publié dans Afrique Central

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article