CENTRAFRIQUE: COMPLÉMENTD' ENQUÊTE...SUR LES FONDS QATARI DÉTOURNÉS PAR LES "FOSSOYEURS DE LA RÉPUBLIQUE"...

Publié le par taka parler

CENTRAFRIQUE: COMPLÉMENTD' ENQUÊTE...SUR LES FONDS QATARI DÉTOURNÉS PAR LES "FOSSOYEURS DE LA RÉPUBLIQUE"...

.

Joseph AKOUISSONNE n'a pas tout dit!
Il se veut mesuré alors que depuis bientôt deux mois, cette affaire secoue les lambris et autres coulisses des cabinets des différents chefs d’État, qui interviennent dans la Crise centrafricaine.
De quoi s'agit-il?
D'un détournement de fonds Qatari devant servir à financer la reconstruction des édifices publics, à la prise en charge de l'humanitaire et des projets de santé et éducation, en priorité. Ce fonds était une vieille promesse arrachée par la Séléka à ses soutiens d'alors, le Qatar et la France.
Mais, comme vous le savez tous, la non-maîtrise de la prise du pouvoir par cette Séléka n'a pas arrangée ses affaires car elle s'est embourbée dans le crime ordinaire au profit de ses hordes non-contrôlées de braqueurs, coupeurs de route, pilleurs, violeurs et autres assassins, tandis que leurs chefs profitaient du racket des commerçants de Bangui et de l'arrière-pays (les rares) et les trafics de minerais et pierres précieuses, pour leurs comptes bancaires ainsi garnis.
Actuellement la personnalité centrafricaine la plus inquiétée par les enquêtes en cours c'est bien sûr Catherine Samba-Panza, dont le nom revient très souvent, surtout chez les amis Français, qui n'en reviennent pas.
C'est par la France que ces fonds ont finalement pu être décaissés, comme dans le cas du don Angolais, où la France était intervenue pour garantir ce don et son utilisation.
La France a tout fait pour soutenir la Dame de Ngaragba-Territoire mais, comme dirait Joseph K. alias AKOUISSONNE, les "Fossoyeurs de la République" ont eu raison de ces fonds. Pauvre de nous!
Évidemment la somme est astronomique en CFA.
Et donc des Centrafricains adeptes de postures niaises "doux-naïfs" douteront toujours, jusqu'à ce que mort s'en suive...
Et ce n'est que lorsque d'autres sources étrangères reprendront l'info que nos compatriotes vont murmurer "ah, c'était donc vrai...", sans avoir le courage et l'honnêteté de reconnaître que tel... Joseph K. alias AKOUISSONNE avait sonné l'alerte, tout comme d'autres avaient sonné l'alerte sur le "Don Angolais" et bien d'autres affaires encore... N'Guéré Ti Mènè, vous pourriez vous gaussez mais comme le signe souvent Centrafrique Info-Pays, on sera se voir !

CENTRAFRIQUE INFO-PAYS

Publié dans Affaires

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article