L’une des grandes insuffisances du foireux Forum de Bangui

Publié le par GAB

Jean Kalimsi
Jean Kalimsi

L’une des grandes insuffisances du foireux Forum de Bangui est l’absence de mesures coercitives devant cadrer l’exercice du pluralisme politique dans le pays. Nous savons que pour être utile à l’exercice de la démocratie, un parti politique ne doit JAMAIS être d’essence ethnique. Or quasiment tous les partis politiques centrafricains ont été érigés sur le Model du MESAN originel qui fut le premier parti TRIBALISTE Centrafricain.

Ils ne le diront jamais mais le premier objectif de chaque responsable de parti politique en Centrafrique est de s’efforcer à faire croire à l’opinion que TRIBALISME n’est pas la raison d’être de son groupuscule politique.

La Transition et le Forum de Bangui devraient constituer l’occasion idéale de proposer un moyen d’éradiquer cette pratique. Or avec le RDC (Rassemblement Démocratique Centrafricain) qui est devenu plus YAKOMA que JAMAIS et le MLPC (Mouvement de Libération du Peuple Centrafricain) plus SARA-KABA-SOUMA-KARE-DAGBA que jamais, tout porte à croire que personne n’a daigné tirer les leçons des drames qui ont ensanglantés l’OUBANGUI-CHARI/RCA ces dernières années.

OUBANGUIENNEMENT,
JK

Publié dans Opinions

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article