Huit (8) Propositions du Général Xavier Sylvestre YANGONGO pour la RCA

Publié le par taka parler

Général Yangongo Sylvestre
Général Yangongo Sylvestre

Proposition sur l'unité nationale

Question : Mr X.S YANGONGO, pensez-vous être le candidat de tous les Centrafricains?

X.S YANGONGO: Aujourd’hui, mon ambition pour notre chère patrie est intacte. La longue marche vers la prospérité et le bonheur doivent être poursuivi ! Alors ensemble nous irons plus loin et construirons notre chère patrie. Un Centrafrique nouveau plus prospère et plus solidaire.

Proposition sur l'agriculture

Question : X.S YANGONGO, si vous êtes président, que ferez-vous pour le développement de l'agriculture?

X.S YANGONGO: Je suis déterminé à lancer trois grands chantiers. D'abord, procéder à une réforme des organisations paysannes afin qu'elles aient une plus large interface pour discuter avec les corps de métier, les collectivités locales et les administrations. En deuxième position, je m'engage à garantir des prix plus rémunérateurs à la production, et un accès plus facile au crédit agricole. En troisième position, je lancerai un grand programme d'aménagement du territoire afin de sécuriser le foncier, améliorer les conditions de vie des paysans et leur garantir l'accès aux services sociaux essentiels. Pour ce faire l'un des projets phares demeure le projet des villages du millénaire.

Proposition pour les femmes

Question : X.S YANGONGO, quelles mesures seront prises en faveur des jeunes Centrafricaines?

X.S YANGONGO: Eh bien mes chères mamans les femmes, jouent un rôle clé dans la société et dans l'économie Centrafricaine. Je place donc au cœur de mon projet de société de demain tout un ensemble de mesures visant à abolir les discriminations ou violence à l'égard des femmes. Par ailleurs promouvoir la parité dans nos institutions et instances politiques, afin que les décisions qui concernent les femmes Centrafricaines puissent directement être discutées et tranchées par elles-mêmes.

Proposition pour la jeunesse

Question : X.S YANGONGO, Quelles mesures seront prises en faveur des jeunes Centrafricains?

X.S YANGONGO : Je veux et j'exige le meilleur pour la jeunesse centrafricaine. Je veux et je le répète leur proposer des formations dans des secteurs porteurs, les accompagner vers l'auto-emploi. Cette insertion dans la société doit aller de pair avec un apprentissage des valeurs de l'éthique, du patriotisme et du civisme. Enfin, je vais montrer qu'il faut faire confiance aux jeunes en leur confiant au sein de l'état des postes de responsabilité.

Proposition pour l'emploi

Question : X.S YANGONGO franchement pourriez-vous donner un emploi à chaque Centrafricain?

X.S YANGONGO: J'impulserai la création dans nos universités, des formations dans les secteurs en plein essor telle que l'économie numérique, l'économie maritime, l'économie agricole, l'économie artisanale ou encore l'économie minière. Je prendrai les mesures qui s'imposent pour développer les auto-entreprises et les emplois indépendants. Mon objectif est que chaque étudiant qui sort de l'université demain, sorte avec un projet de développement sous le bras en lui donnant les moyens de l'accompagnement nécessaire pour y parvenir. Ceux qui n'ont pas eu la chance d'étudier à l'Université ou les non diplômé verront leurs Activités Génératrices de Revenue (AGR) encouragées.

Proposition sur l'éducation

Question : X.S YANGONGO, comptez-vous mettre en place une éducation au service du développement?

X.S YANGONGO: L'éducation, mes chers compatriotes, demeure le fondement du développement de notre cher pays. Je voudrais même la gratuité de l'école maternelle et primaire. J'estime nécessaire d'améliorer l'accès aux écoles en zone rurale et le recrutement des enseignants de qualité. Je souhaiterais aussi m'attaquer véritablement à l'enseignement secondaire, technique et professionnel pour former des jeunes actifs et non de nouveaux chômeurs. Enfin je m'engagerais à faire de la lutte contre l'analphabétisme une priorité.

Proposition sur l'économie

Question : X.S YANGONGO, Si vous êtes élu Président, comment agirez-vous sur les différents secteurs de l'économie?

X.S YANGONGO: Apporter la prospérité en Centrafrique, cela passe par le renforcement de tous les secteurs de l'économie. Je suis convaincu que la RCA peut devenir demain un haut lieu de tourisme. Il s'agit donc de renforcer nos infrastructures quel que soit le secteur de l'économie. Le partenariat public/privé sera valorisé et la fiscalité véritablement allégée

Proposition sur la bonne gouvernance

Question : X.S YANGONGO, comment allez-vous améliorer la gouvernance et les valeurs en politique?

X.S YANGONGO: Ma détermination demeure intacte mes chers compatriotes. La corruption n'est pas une fatalité. Dans ce sens, il sera procédé au renforcement de l'inspection générale d'état qui se donnera les moyens de procéder à la mise en place des structures de contrôle externes et internes des ministères et autres structures dépositaires des fonds publics. La constitution sera réformée pour consolider l'Etat de droit et renforcer la transparence de notre démocratie. Je mettrai tout en œuvre pour réformer notre système judiciaire. Je soutiendrai la création de la cour des comptes, ainsi que l'opérationnalisation de la haute cour de justice. Enfin, je garantirai la liberté d'expression et de la presse.

Message de Paix et d´Union adressé par Xavier Sylvestre Yangongo Candidat Indépendant à la Présidentielle de 2015

J'adresse ce message à l'ensemble des leaders politiques et religieux, aux pouvoirs exécutif, législatif et judiciaire et à tout le peuple de la République Centrafricaine. C’est un exercice que je considère comme un devoir patriotique et sans autre intérêt que de désirer la paix dans notre pays, qui est indispensable pour le développement socio-économique et la lutte contre la pauvreté. Après l´analyse de l'évolution récente de notre nation, je constate que, depuis 1960, nous ne faisons que des discours mais jamais des actes efficaces pour concrétiser l'unité nationale.

Comme citoyen Centrafricain sérieusement préoccupé et inquiet de la façon dont la vie sociale et politique de mon pays se développe, je me sens dans le devoir d-exprimer ma préoccupation au nom du peuple Centrafricain avec l'espoir que ce message trouve une oreille attentive. Avec l'engagement et l'effort de tous, nous pouvons construire un pays digne et ainsi, personne n'aura le besoin d'émigrer pour survivre.

Mon message est clair et précis :

Je nous demande à nous tous d’ouvrir nos esprits et nos cœurs, de déployer des efforts sérieux et sincères, de nous engager dans la construction et la promotion d'un Centrafrique véritablement uni et de renoncer à toutes les attitudes ethnocentriste, régionaliste, tribaliste et égoïste.

Je demande à ce que le mauvais comportement d’une personne soit jugé en tant qu´individu et pas selon son origine ethnique ou religieuse.

Je demande à tous les Centrafricains de s´unir pour lutter contre la corruption, la violence la discrimination et sauvegarder le bien commun.

La République Centrafricaine est une grande famille et cela n'est pas une simple phrase : elle doit être vécue dans les actes. Nous ne devons pas accepter d´être manipulés ou influencés par qui que ce soit. Nous devons agir en tant qu’hommes responsables et civilisés.

Il est obligatoire de respecter le président élu. Le président doit savoir qu’il est le président de tous les Centrafricains et pas d’un seul groupe ou individu. Le débat politique est nécessaire et légitime, mais nous ne devons pas accepter que ce débat soit substitué à la violence. Nous devons mettre fin à ce bain de violence gratuite qui caractérise et continue de frapper notre pays ces dernières années. On peut appartenir à des différents groupes religieux et avoir des idéaux différents mais cela ne doit pas faire de nous des ennemies.

On doit être conscients que cette course qu'on fait pour arriver au pouvoir, elle doit se dérouler dans une ambiance pacifique et sereine. Et pour avoir cette paix, il faut qu'on se donne la main dans la sincérité et la transparence.

Si la violence était un moyen pour concrétiser le progrès d'un pays, la République Centrafricaine serait probablement une superpuissance. Mais la réalité nous a montré que toutes ces nombreuses années de violence n'ont fait que beaucoup de sang, ont causé de nombreuses victimes, sont sources de famine, de misère, de pauvreté, de méfiance et de haine.

Aujourd'hui, nous pouvons affirmer que la violence dont notre pays a souffert et dans laquelle nous avons vécu et continuons de vivre, a entrainé des conséquences fâcheuses : retard dans le développement socioéconomique et un coût en vies humaines très élevé. Nous devons éviter la répétition des mêmes erreurs dans l’avenir proche de notre pays.

J'invite tous les Centrafricains à une réflexion sérieuse, sincère, objective, et à s’engager pour le progrès socio-économique du pays. Cette approche sera admirable et témoignera de notre maturité humaine, politique et intellectuelle.

Je demande aux acteurs politiques actuels et au gouvernement de transition de faire face à la réalité, de protéger les citoyens, de prévenir leurs souffrances et d’arrêter de faire pleurer les pauvres.

Je demande aux citoyens centrafricains d’être conscients que le pays appartient à tous les Centrafricains, et tous doivent jouer des rôles, pour faire avancer le pays. Si le pays va bien, c'est une fierté pour nous tous.

Je ne veux offenser personne par ce message, c’est juste une expression de ma douleur en tant que citoyen et reflet de mon esprit solidaire pour contribuer à l’édification de la paix et le développement socio- économique de notre pays la République Centrafricaine.

Le Candidat Indépendant à la Présidentielle de 2015

Xavier Sylvestre Yangongo

Le Général Xavier Sylvestre YANGONGO toujours prêt des Notables !

Toujours dans le cadre de l’information sur sa candidature à la présidentielle, le Général Xavier Sylvestre Yangongo a encore rencontré une autre vague des notables de Bangui ce Jeudi 21 Août 2014 à sa résidence.

Le Général en prenant la parole a présenté le but de son invitation avant d’expliquer aux notables qu’ils sont d’une grande importance que beaucoup des dirigeants Centrafricains ignorent.

Le Général Xavier Sylvestre YANGONGO a déclaré qu’il a toujours accordé aux Chefs traditionnels la place qu’ils méritent dans la société centrafricaine depuis qu’il a commencé à travailler dans l’administration centrafricaine. Il compte faire d’eux des chefs respectés en République Centrafricaine. s’il parvient à briguer la magistrature suprême de l’Etat.

Les Notables n’ont pas hésité à dévoiler la joie qu’ils portent dans leurs cœurs en apprenant que le Général Xavier Sylvestre YANGONGO allait se présenter à l’élection présidentielle de 2015. Beaucoup ont pensé que pour qu’une paix durable puisse s’installée en République Centrafricaine, il faut que le pouvoir soit entre les mains d’un homme habitué de la rigueur, ainsi ils pensent que le Général Xavier Sylvestre YANGONGO est l’Homme qu’il faut, vu son fessé dans l’armée et sa brillante carrière, car beaucoup d’entre ces notables estiment que le Général YANGONGO fait partir des rares personnalités centrafricaines à servir son pays sans être reprocher.

COMMUNIQUE DE PRESSE N°003

Suite aux exactions commises ces derniers temps

dans les provinces de la RCA,

Le Candidat Xavier Sylvestre YANGONGO :

Exprime sa profonde préoccupation devant le fait qu’en dépit des engagements pris par les Parties en conflits (Seléka et Anti balle AK), n'ont pas réussi à faire avancer de manière significative le processus de paix et à mettre fin aux massacres de civils innocents. À cet égard, le Général Xavier Sylvestre YANGONGO, candidat indépendant à la présidentielle de 2015 en République Centrafricaine condamne fermementles violations persistantes et flagrantes des Accords de cessation des hostilités, ainsi que les atrocités et les exactions perpétrées par toutes les parties contre des civils innocents. Le Général Xavier Sylvestre YANGONGO réitère sa préoccupation face à la terrible situation humanitaire et des droits de l'homme qui prévaut en République Centrafricaine, du fait de l'incapacité des Parties à respecter leurs engagements en faveur de la paix ;

Exige des Parties belligérantes qu’elles mettent fin immédiatement aux affrontements, d’honorer pleinement leurs engagements et de faire preuve de la volonté politique nécessaire pour faire avancer le processus politique.

À cet égard, Le Général Xavier Sylvestre YANGONGO demande au gouvernementde transition de prendre immédiatement des sanctions ciblées et autres mesures contre toute partie qui continue à agir contre la quête d’une solution au conflit et n’honore pas ses engagements ;

Réaffirme la nécessité d’un processus de paix inclusif, afin de faciliter une solution durable à la crise, et souligne la nécessité pour toutes les Parties de s'abstenir de toute action qui pourrait compromettre la bonne marche de la transition ;

Se félicite des mesures déjà prises par la Commission d'enquête de l’ONU sur les violations des droits de l'homme et autres exactions perpétrées au cours du conflit armé en République Centrafricaine. Le Général Xavier Sylvestre YANGONGO réitère son appel à toutes les Parties, afin que les massacres contre les paisibles populations civiles cessent immédiatement, qu’elles apportent leur entière coopération, et attendent avec intérêt la réconciliation et l’apaisement entre toutes les communautés centrafricaines ;

Décide de rester activement impliqué dans la question de sécurité en République centrafricaine ; par ailleurs demande aux forces internationales de se conformer aux différentes résolutions : 2121 et 2127.

Fait à Bangui le 08 Juillet 2014

Général Xavier Sylvestre YANGONGO

Bâtir l’avenir

avec le Président Xavier Sylvestre YANGONGO

En dénonçant sans langue de bois les méfaits de la société, la mal gouvernance, la corruption et les comportements rétrogrades (tribalisme, haine, division,…). Le Président Xavier Sylvestre YANGONGO, homme d’expérience, veut engager la République Centrafricaine vers un nouveau modèle de développement équilibré et soutenu par :

UNE VISION

Réaliste, grâce à laquelle il sera possible de transformer radicalement le visage du pays, sur les plans humain, socio-économique et culturel, avec et pour tous les Centrafricains, au cours des cinq (5) années de son mandat. Cette dynamique sera couronnée par :

UNE AMBITION

Qui devrait permettre à la République Centrafricaine de se hisser au premier rang des pays dits émergeants voire les plus riches de la planète d’ici 20 ans. Le tout sera possible grâce à :

UN PROGRAMME

Qui s’articule autour de 10 axes majeurs :

  1. La Démocratie participative et maitrisée, qui éduque, change les mentalités, garantit la plénitude des Institutions et contribue à faire respecter l’autorité de l’Etat
  2. Le renforcement des capacités des forces de défense et de sécurité, pour mieux protéger le peuple et défendre l’intégrité territoriale
  3. La reprise effective et totale des activités administratives, sociales, culturelles, sportives, économiques,…
  4. Faire un réel état des lieux des dégâts et victimes, des dernières crises, en vue des reconstructions et réparations
  5. Mener un lobbying fort pour réhabiliter l’image positive et attrayante de la RCA sur l’échiquier international
  6. Lancer les grands chantiers créateurs d’emplois
  7. Prioriser, promouvoir et intensifier les filières agropastorales,…
  8. Redynamiser les deux principaux services publics : santé et éducation.
  9. Moraliser la société et les administrations en luttant farouchement contre la corruption et en prônant l’impunité zéro
  10. Redonner toute la prépondérante à la place et aux rôles des femmes et de la jeunesse.


L’élection présidentielle de 2015 offrira ainsi l’occasion de changer de cap dans tous les domaines, et d’écrire les pages d’un nouveau Centrafrique plus libre, plus juste et plus prospère.

Réunion de contacte et d'information avec les Notables des différents arrondissements de Bangui (Jeudi 12 Juin 2014)

Ce jeudi 12 juin 2014, son Excellence Xavier Sylvestre YANGONGO à récu une 3eme vague des notables de Bangui, dans le but de prendre contacte avec ces derniers. Cette réunion n'est pas dans le cadre de sa propagande mais juste de prendre contacte et d'informer les notables sur sa candidature aux élections de 2015. Les notables ont été très content d'apprendre que son Excellence Xavier Sylvestre Yangongo allait se présenter aux élections car pour certains c'est la personne idéale pour sortir la RCA du ténèbre.

XSYANG.COM

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 1

Commenter cet article

dabealvi.over-blog.com 01/07/2015 21:21

Consultation de « CENTRAFRIQUE: LE RISQUE D’UN GÉNOCIDE ÉVITÉ PAR GESTION DE LA TRANSITION »
sur Dabealvi MultiSite Plateform - C : http://snmbowebo.ning.com/profiles/blogs/centrafrique-le-risque-d-un-genocide