CENTRAFRIQUE: LES OPERATIONS DE RECENSSEMENT ELECTORAL LANCEES AVEC DEUX JOURS DE RETARD

Publié le par taka parler

Catherine Samba-Panza
Catherine Samba-Panza

Mme Catherine Samba-Panza, cheffe d’Etat de transition a lancé ce matin dans le 7ème arrondissement de Bangui, les opérations du recensement électoral. La présidente de la transition a été la première à s’inscrire sur la liste électorale pour, selon elle, donner l’exemple.C‘est avec un retard de deux jours que les opérations du recensement électoral sont lancées à Bangui. Ce lancement ouvre le bal. Pour cette première journée, peu de Centrafricains se sont présentés sur les lieux pour s’enregistrer comme l’espérait l’Autorité Nationale des Elections.

Dans le 7ème arrondissement où la cérémonie de clôture a eu lieu, l’enregistrement n’a pas commencé en tant que tel. « Nous ne savons même pas où aller pour nous inscrire, c’est là tout le problème à l’heure actuelle. On espère que d’ici demain, les choses seront plus claires » a confié un habitant de Ouango, quartier du 7ème arrondissement de Bangui.

Au Km5, la vie n’a pas changé. Rien ne fait penser au recensement électoral qui pourtant a été lancé. « Nous avons seulement appris par les médias que les opérations vont commencer aujourd’hui mais chez nous ici, il n’y arien qui le prouve » a expliqué Ali, un habitant de ce secteur de 5ème arrondissement de Bangui.

Du coté de Boy rabe, dans le 4ème arrondissement, les habitants ne sont pas informés du début des opérations. Selon le constat fait par Centrafrique Libre, le recensement n’est pas effectif dans la ville de Bangui malgré les deux jours enregistrés dans ce processus.

Selon le programme de l’Autorité Nationale des Elections, les opérations du recensement électoral sont prévues pour se tenir à Bangui du 27 juin au 11 juillet 2015 et dans les provinces entre le 12 et le 27 juillet.

Diane LIGANGUE

Centrafrique Libre

Publié dans Election

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article